390 startups ont bénéficié du soutien financier du Fonds national pour le financement des start-up

199 0

Le Premier ministre, Aymen ben Abd el-Rahman, a révélé ce samedi, alors qu’il supervisait l’ouverture de la deuxième édition de la Conférence Nationale des Startups « Algérie Disrupt 2022 », que 390 porteurs de projets innovants ont bénéficié du soutien financier du Fonds National pour le Financement des Startups, qui a été créée fin 2020.

Lors de son allocution devant les participants à la conférence, M. Ben-abd-el-rahman a souligné la grande importance attachée par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, au soutien des projets innovants et des startups, expliquant que le Fonds National de Financement des Startups « a investi, dans ses débuts, au capital de plus de 70 entreprises, tandis que 390 porteurs de projets innovants ont bénéficié d’un soutien financier aux start-up.

Le volume des investissements pour les start-up a dépassé 1,2 milliard de dinars.

Grâce à la mise en place et au renforcement d’un cadre réglementaire pour l’innovation, la promotion des moyens de paiement électronique et la révision du cadre législatif du commerce électronique, en attendant l’achèvement de la révision du droit commercial pour le rendre « plus flexible » avec les entreprises, ainsi que la simplification des procédures de création de ces institutions, le nombre des startups et de projets innovants ayant reçu un label et des incitations fiscales a augmenté.

Le nombre de ces institutions et projets a atteint plus de 750 startups au cours de la dernière année et demie, ajoute le Premier ministre.

M. Ben Abd-el Rahman a poursuivi : « Nous sommes impatients de doubler ce nombre » et de « doubler le nombre d’incubateurs au cours de l’année en cours ».

Le premier ministre a expliqué que le nombre d’incubateurs s’élève actuellement à plus de 38 incubateurs qui ont obtenu une marque (de label), et beaucoup d’entre eux sont à l’étude, surtout après que des progrès ont été réalisés dans le développement d’un écosystème approprié et encourageant pour son implantation, en particulier dans le milieu universitaire, qui selon lui est le milieu le plus adapté, qui compte plus de 1 600 laboratoires de recherche, 40 000 enseignants-chercheurs universitaires et 2 200 chercheurs permanents.

Related Post