Ferrari utilise les puces Snapdragon pour ses voitures de route et de course

209 0

Ferrari a annoncé mardi qu’il s’associerait à Qualcomm Technologies pour utiliser le produit haut de gamme du groupe basé à San-Diego, les chipsets Snapdragon, une famille de système de puce (system-on-a-chip ou SoC) de la société utilisant le jeu d’instructions ARM, qui sont destinés au marché des smartphones et tablettes tactiles, afin d’accélérer la transformation numérique des constructeurs de voitures de sport.

L’accord concernera à la fois ses voitures de route et son écurie de Formule 1 et les premiers projets communs, dont le soi-disant cockpit numérique, ont déjà été identifiés, a indiqué le groupe italien dans un communiqué.

Le nouveau PDG de Ferrari, Benedetto Vigna – un vétéran de l’industrie technologique – a déclaré en novembre que Ferrari rechercherait des partenariats technologiques à mesure qu’il progresse dans la transition vers une mobilité plus propre et afin de faire pivoter les technologies qui nécessitent des investissements élevés.

« L’innovation nécessite que les leaders du marché travaillent ensemble. Grâce à cet accord (…) nous élargissons nos connaissances dans les technologies numériques et le web 3.0, des domaines à fort potentiel pour l’automobile et le sport automobile », a déclaré Vigna dans le communiqué.

Le logo Snapdragon fera ses débuts sur le modèle de course F1-75, la monoplace Ferrari qui sera dévoilée au siège de la société à Maranello le 17 février.

Related Post