nos idées et envies de cadeaux pour votre sapin… ou vos amis

94 0

[ad_1]

Noël approche, avec elle l’impatience de se retrouver en famille, de passer du temps ensemble, de décorer le sapin, de faire comme s’il n’y avait pas de pandémie dehors, et de pénurie de composants inside. Et puis, évidemment les cadeaux. Ce n’est pas facile, non, pas facile du tout de trouver le cadeau, petit ou gros, selon ses moyens ou ses envies. Pas facile de dénicher la trouvaille qui fera mouche. 

S’il ne faut pas compter sur nous pour vous parler du dernier pull Bompard ou du très séduisant et abordable carré Hermès (ces noms ont été choisis au hasard, et aucun lien d’affiliation ne vous permettra d’en acheter), nous pouvons en revanche vous donner un petit coup de main pour vous dresser une liste de cadeaux tech plus ou moins geek, selon que vous voulez faire plaisir à tata Catherine ou à votre neveu nerd…

Vous êtres prêts ? Les rouleaux de paquets cadeau sont là ? Les ciseaux sont aiguisés ? Votre hotte est dépoussiérée ? Personne n’a oublié le ruban adhésif ? C’est parti…

Fujifilm Instax Link Wide

Le cadeau de Pierre Fontaine – Prix : environ 150 euros

Alors que nos smartphones font des photos de plus en plus belles, continuer à les stocker pour les regarder de loin en loin, dans son coin, sur un écran, est une hérésie. Ça n’a même aucun sens.

Il était donc temps que Fujifilm sorte une imprimante photo instantanée au format Wide, plus agréable, large, et moderne que les formats Mini et Square déjà disponibles.

La Link Wide a tout pour plaire. Elle est compacte et légère à transporter, tout en étant assez solide pour ne pas risquer d’être abîmée dans un sac à dos. Elle se synchronise avec votre smartphone comme un charme. Son application est simple à prendre en main et permet aussi bien de recadrer ou retoucher un peu ses clichés que de réaliser des montages ou d’ajouter de petits stickers. Elle est assez autonome pour tenir une soirée d’impression intensive, sans être rechargée.
Bref, en quelques secondes ou minutes, vous pouvez avoir en main la photo d’un ami ou d’un parent, un instant immortalisé à partager, puisque vous pouvez lui offrir avant de partir. Et ce que la fête ait eu lieu à la maison, dans un restaurant ou à la plage face au soleil couchant. L’Instax Link Wide est donc un cadeau qui fait des cadeaux. C’est suffisamment rare pour être noté, et être offert.

iPhone 13 Pro

Le cadeau de Gilbert Kallenborn – Prix : à partir de 1 159 euros

L’iPhone a été mon premier smartphone et aucun téléphone Android n’a jamais réussi à me faire changer de crémerie. Même pas le dernier Pixel 6 de Google, qui est pourtant très réussi.

Ce dernier modèle haut de gamme de la société de Cupertino a de quoi me faire saliver, à commencer par le triple module photo-vidéo. OK, de ce côté-ci, le hardware n’est pas ce qui se fait de mieux sur le marché (dixit mon collègue testeur et spécialiste photo Adrian), mais c’est le logiciel qui fait aujourd’hui la différence au niveau des smartphones.

De ce point de vue, Apple est au top, surtout si vous aimez filmer. Grâce au Cinematic Mode, je vais pouvoir me donner un nouveau challenge : filmer mes prochaines fêtes de famille façon Stanley Kubrick.

L’iPhone 13 Pro bénéficie d’une puissance de calcul inégalée, grâce à son processeur A15, et également d’une bien meilleure autonomie. Notre labo l’a vu tenir plus de 17 heures en streaming vidéo ! C’est donc le compagnon idéal pour les grands voyages – vivement la fin de la pandémie…

En fait, le seul point qui me chiffonne avec cet appareil, c’est son prix. L’achat d’un iPhone 13 Pro va faire mal au porte-monnaie. C’est pourquoi j’aimerais bien le retrouver au pied de mon sapin… comme par magie.

Google Pixel 6 Pro

Le cadeau de Thomas Remilleret – Prix : environ 900 euros

Si vous suivez le monde des smartphones, vous saurez que Google est réputé pour la qualité photo de ses appareils. Avec le Pixel 6 Pro, le géant américain ne déroge pas à la règle et livre un téléphone surdoué en photographie. Même les photos de nuit sont absolument bluffantes, que ce soit en ultra grand angle, en grand angle ou avec le téléobjectif. C’est l’appareil que je veux emmener en vacances. J’allume l’application photo, je m’occupe d’avoir un joli cadre, il fait le reste et je ne suis quasiment jamais déçu.

Mais surtout, exit le design un peu daté des précédents modèles pour une esthétique moderne et haut de gamme. On a enfin un capteur d’empreinte sous l’écran et une puce haut de gamme. Seul petit regret, l’autonomie est tout juste correcte et la recharge, assez lente. Toutefois, avec un stand de recharge sans-fil…. je pourrais m’en contenter. Enfin, dernière grosse qualité : le prix. Les acheteurs pointilleux sur la photo devaient investir plus de 1000 euros pour avoir le meilleur résultat possible sur un smartphone. Avec un tarif démarrant à 899 euros, ce n’est plus le cas.

Drone DJI Mavic 3

Le cadeau de François Bedin – Prix : environ 2 100 euros

Sur le marché des drones, DJI est un acteur incontournable par la qualité de ses produits et le nouveau Mavic 3 bénéficie de nouvelles avancées très intéressantes.
Tout d’abord, l’autonomie de vol passe de 31 minutes à 46 minutes. Ensuite, la radiocommande a été améliorée. Elle offre une portée maximale de 15 km au lieu de 10 km et un flux vidéo 1080 p à 60 ips. Mais c’est surtout au niveau de la caméra que le Mavic 3 va faire des merveilles.
DJI s’est allié au constructeur suédois d’appareils photo Hasselblad pour concevoir un double module avec un grand angle et un téléobjectif. Ce dernier comporte un capteur 1/2″ de 12 mégapixels (images de 4000 x 3000 pixels), et un objectif équivalent 162 mm, avec une ouverture f/4,4.

Quant au grand angle, il bénéficie d’un grand capteur principal CMOS 4/3″ de 20 mégapixels (images de 5280 x 3956 pixels) et d’un objectif équivalent 24 mm, avec une ouverture f/2,8 à f/11.
De quoi faire de magnifiques clichés de près comme de loin. Et si vous optez pour la vidéo, le Mavic 3 peut réaliser des films en 5,1K à 50 ips. Le drone de DJI coûte 2 099 euros dans sa configuration de base.

Switch Oled

Le cadeau d’Eric Le Bourlout – Prix : environ 350 euros

Oui, bon, c’est vrai que la Switch Oled ne fait pas rêver au premier abord. Et pour cause, alors qu’on attendait une nouvelle console bien plus puissante, elle repose sur la même plate-forme technique dépassée que le premier modèle… qui n’était déjà pas un foudre de guerre à son lancement en 2017.

Et pourtant… il suffit d’essayer cette nouvelle mouture durant quelques minutes pour s’en convaincre : la Switch Oled a vraiment de quoi séduire, y compris quand on dispose déjà de l’originale. Incroyable à quel point ces quelques dixièmes de pouce (7 pouces, contre 6,2 auparavant) peuvent transformer l’expérience de jeu en mobilité. La Switch Oled donne envie de refaire immédiatement The legend of Zelda : Breath Of The Wild et de profiter aussi de couleurs plus vives, d’un contraste infini…

Certes, la Switch Oled n’apporte rien (ou presque, une prise Ethernet) lorsqu’on joue sur sa télé. Mais je m’en fiche, j’ai dû l’utiliser trois fois de cette façon. Et, contrairement, à d’autres qui ont triché pour cet article (suivez mon regard, un peu plus bas…), je ne me vois pas attendre le Steam Deck encore trois mois avant de pouvoir jouer à Slay The Spire dans mon lit sur un écran décent.

Fujifilm GFX 100s

Le cadeau d’Adrian Branco – Prix : à partir de 6 000 euros

Puisque c’est Noël et que je peux rêver, je voudrais un Fujifilm GFX 100S. Après avoir testé des centaines de boîtiers compacts, reflex, hybrides et autres bridges, ce qui me séduit chez lui c’est son excellence photographique.
Ne venez pas me parler de vidéo – oui, il est « limité » à de la 4K30p, et alors ? Ce que je veux, c’est avoir la rétine qui explose, de sentir la matière des feuilles, de profiter d’une présence des sujets dans l’image que seul un boîtier moyen-format apporte. Oui, les appareils hybrides plein format 24×36 font de superbes photos, qu’ils soient signés Sony, Nikon ou Canon – et d’ailleurs les boîtier APS-C et Micro 4/3 aussi. 

Mais là je veux profiter d’encore mieux, d’un niveau « pro ». Conçues justement pour les photographes pros les plus exigeants, les optiques du système GFX de Fujifilm sont de vrais bijoux. Point de course marketing à la plus grande ouverture possible, mais un mariage entre précision d’image (piqué, pouvoir de résolution) et qualités esthétiques (bokeh, douceur).

Loin de se contenter de qualité optiques et techniques pures (capteur géant de 43.8 mm x 32.9 mm avec 102 Mpix), Fujifilm a léché le boîtier : plutôt compact, il ne pèse que 900 grammes, offre enfin un bon AF et profite d’une stabilisation mécanique du capteur. Un appareil photo « absolu »… à 6000 euros, boîtier nu 😭

Tablette graphique X-PEN Artist Pro 16

Le cadeau d’Amélie Charnay – Prix : environ 500 euros

Scanner ses dessins et peintures, c’est fastidieux. Aussi, l’idée me trotte depuis longtemps dans la tête de créer directement sur support numérique avec une tablette graphique.
Le problème, c’est de perdre les sensations des pinceaux apposés sur le papier. Alors, j’aimerais bien recevoir en cadeau la tablette graphique XP-Pen Artist Pro 16, parce qu’elle assurerait une transition en douceur.
Elle dispose d’un écran confortable de 15,6 pouces, ce qui permet de dessiner directement dessus. Elle garantit des réponses rapides lorsque l’on actionne le stylet, le positionnement est précis, et il y a de nombreux niveaux de sensibilités à la pression.
Elle permet de faire de l’animation 3D, de la retouche d’image et de la peinture, et son gamut de couleur est élevé. La XP-Pen Artist Pro 16 est une tablette graphique milieu de gamme, qui a déjà quelques années. Il faudra quand même vous délester d’environ 500 euros.

Valve Steam Deck

Le cadeau de Geoffroy Ondet – Prix : à partir de 419 euros

Noël 2021 aura finalement lieu au mois de février 2022. Le Steam Deck, prévu initialement pour arriver au pied du sapin cette année, se fait désirer et accuse un certain retard. Je vais donc devoir encore un peu patienter avant de pouvoir occuper mes heures dans les transports en commun sur mes jeux préférés.

Sur le papier, le Steam Deck a vraiment tout pour plaire. Cette machine portable offre la puissance d’un PC gaming et profite d’un avantage de taille : l’accès direct au titanesque catalogue de jeux Steam. La console portable de Valve a de sérieux atouts pour convaincre n’importe quel gamer de succomber à la tentation. Comme la Nintendo Switch, le Steam Deck peut être utilisé aussi bien en situation de mobilité que connecté au grand écran d’un téléviseur. Le meilleur des deux mondes réunis dans un seul appareil, le tout avec un catalogue parmi les plus fournis et dont certains titres sont déjà en ma possession. Avec des tarifs de 419, 549 et 679 euros pour respectivement 64, 256 et 512 Go d’espace de stockage, il n’en fallait pas plus pour en faire le cadeau Tech de mes rêves.

Moustache Lundi 20

Le cadeau de Dimitri Charitsis – Prix : à partir de 4 599 euros

Pas adepte du vélo de course, déjà bien équipé en VTT et moyennement emballé à l’idée de craquer pour un VAE urbain classique, j’ai jeté mon dévolu sur un vélo cargo, mais pas n’importe lequel : le Lundi 20 de Moustache.

Le vélo électrique remplace déjà la voiture et le train pour la plupart de mes trajets quotidiens, mais lorsque je déambule sur les pistes cyclables en ville avec mon VTTAE et ses gros pneus, je n’ai pas vraiment l’impression d’être à la bonne place. L’idée d’un vélo plus urbain a fait son chemin, et celle d’un cargo a fini par s’imposer. Mais mes contraintes étaient nombreuses et ce en quoi le Moustache m’a surpris, c’est qu’il a pu répondre à l’essentiel de mes problématiques avec ce Lundi 20.

D’abord par sa taille. Le modèle de Moustache est un petit cargo au format longtail (allongé), dont l’empattement est presque identique à celui du Lundi 27, leur vélo de ville. Ensuite par la qualité de sa construction : il est fabriqué avec soin et renforcé pour une plus grande rigidité. Quant à sa motorisation, elle est excellente : le Performance Line Cargo de Bosch est la référence du moment. Et puis, j’ai pu essayer ce Lundi 20 et j’ai été bluffé par ses sensations de conduite. Maniable à souhait, dynamique et confortable, il se conduit comme un VAE urbain et parvient immédiatement à faire oublier son poids et son format.
Bref, tout est réuni pour en faire un cadeau de Noël idéal. Enfin presque… le cargo de Moustache est déjà victime de son succès. Alors, si on imagine bien le père Noël éventuellement faire une entorse et me l’apporter en janvier lors de sa commercialisation, il aura malgré tout bien du mal à composer avec la pénurie de composants qui perturbe sa production. Mais après tout, c’est Noël, donc on peut toujours rêver. 

Tesla Model 3

Le cadeau de Nicolas Lellouche – Prix : à partir de 43 800 euros

On m’a demandé de choisir ce que je rêvais d’avoir à Noël, j’ai choisi, comme mon club de cœur, de rêver plus grand. Le produit tech qui me fait saliver depuis plusieurs années est sans le moindre doute la Tesla Model 3, la voiture électrique la plus connectée du marché.
Que ce soit pour son design sobre, son grand écran de contrôle, le bruit dynamique de son accélération, son application pour tout contrôler à distance ou son incroyable capacité à gagner des fonctions utiles (autopilot) ou ridicules (comme le mode prout) au travers de mises à jour, la plus petite des Tesla me fait vraiment envie.
Malgré tout le mal que l’on peut penser de l’entreprise d’Elon Musk (notamment au niveau de la finition de ses produits), je ne peux m’empêcher de voir en Tesla le futur de l’automobile.
La Tesla Model 3 est la seule voiture qui me donne envie en 2021, à la frontière de l’automobile et de la tech. J’oublie un détail d’importance : je la veux en blanc ! 

QNAP TBS-464

Le cadeau de Lionel Morillon – Prix : à partir de 695 euros

Quoi de mieux pour les plus geeks qu’un NAS au pied du sapin? Pour remplacer mon vieillissant et encombrant NAS 4 baies, ce QNAP TBS-464 me fait de l’œil avec son format pour le moins original et très compact, ses spécifications alléchantes ainsi que ses débits hors pair.
Au menu : quatre slots pour SSD NVMe, un processeur quatre cœurs, 8 Go de mémoire DDR4 et une connectique très complète (deux ports Ethernet 2.5 Gbits/s, des HDMI 2.0 et un quatre ports USB, dont deux à la norme 3.2 Gen 1).
Si on ajoute son environnement QTS 5 avec son interface ergonomique et son magasin d’applications très complet, c’est à n’en pas douter un excellent choix.
Reste qu’à 700 euros sans compter l’achat de quatre SSD, je ne suis pas certain que le Père Noël ait les moyens…

[ad_2]

Source link

Related Post