Zhejiang Geely ouvre le marché chinois à la startup de taxi aérien Volocopter

Zhejiang Geely ouvre le marché chinois à la startup de taxi aérien Volocopter

La start-up allemande de taxis volants Volocopter a annoncé mercredi qu’elle vendrait 150 avions électriques à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL) à sa coentreprise avec une unité du constructeur automobile chinois Zhejiang Geely Holding Group.

Volocopter, qui compte parmi ses investisseurs Daimler, BlackRock et Intel Capital, a déclaré qu’il s’attend à ce que le partenariat amène des avions eVTOL en Chine dans les trois à cinq prochaines années.

La Chine représente la « plus grande opportunité de marché unique » pour l’industrie de la mobilité aérienne urbaine, a déclaré Florian Reuter, PDG de Volocopter, dans un communiqué.

Volocopter n’a divulgué aucun détail financier de la vente. La société avait annoncé en avril la formation de la joint-venture avec Aerofugia de Zhejiang Geely.

Volocopter, qui a levé 322 millions d’euros auprès de ses investisseurs, a ajouté que le haut patron de Zhejiang Geely, Daniel Li Donghui, avait rejoint son conseil consultatif.

Imene K