Moderna demande l’autorisation de l’UE pour une dose de rappel du vaccin COVID-19

Moderna demande l’autorisation de l’UE pour une dose de rappel du vaccin COVID-19

Moderna Inc a déclaré vendredi avoir demandé au régulateur européen des médicaments l’approbation conditionnelle d’un rappel de son vaccin COVID-19 à une dose de 50 microgrammes.

La société a également déclaré qu’elle avait terminé la soumission de données pour l’utilisation d’une troisième dose de rappel de son vaccin à deux injections à la Food and Drug Administration des États-Unis.

Moderna a déclaré que les données de l’étude clinique et des analyses supplémentaires ont montré qu’une dose de rappel de 50 microgrammes de son vaccin COVID-19 induit des réponses d’anticorps robustes contre la variante Delta. Le vaccin original de la société contient 100 microgrammes d’ARNm dans chaque injection.

Les soumissions interviennent alors que plusieurs pays, dont les États-Unis, proposent déjà ou prévoient de donner des doses de rappel de vaccins COVID-19 aux personnes vulnérables ou à celles dont le système immunitaire est affaibli au milieu de la propagation de la variante Delta hautement contagieuse.

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a déclaré plus tôt cette semaine qu’il n’y avait pas de besoin urgent de doses de rappel de vaccins COVID-19 pour les personnes entièrement vaccinées.

Imene K