Le Sahara accueille ses invités africains

Le Sahara accueille ses invités africains

Il est prévu que plus de 100 opérateurs économiques nationaux et étrangers participeront à l’exposition internationale “El-Mogar” (2021) dans sa dixième édition, qui se déroulera dans la période du 30 août au 2 septembre, selon ce qui a été rapporté dimanche par des responsables de la Chambre de Commerce et d’Industrie “Tafakomt” à Tindouf.

Outre la participation algérienne, des opérateurs économiques étrangers participeront à cet événement commercial et économique, qui portera le slogan «L’Algérie, la porte d’entrée du commerce africain. » de plusieurs pays africains comme la Mauritanie, le Niger et le Mali, en plus des commerçants de la République Arabe Sahraouie Démocratique, selon ce qu’il a expliqué à « l’APS», le président de la chambre Noah Aberri.

Cette exposition représente une belle opportunité de développer les relations et les échanges commerciaux et de fournir une base logistique au niveau de cette wilaya frontalière, notamment à travers le passage frontalier terrestre entre l’Algérie et la Mauritanie, “El Chahid Mustafa Ben Boulaid”, comme l’explique le même officiel.

Ces activités économiques permettront d’assurer les conditions requises pour les échanges commerciaux, tels que le transport des marchandises, l’assurance des procédures de stockage des marchandises, ainsi que la bonne conduite des procédures douanières, en plus de fournir de nouveaux revenus pour la commune de Tindouf, ajoute le même intervenant.

Cet événement économique est également une opportunité de promouvoir les exportations hors secteur des hydrocarbures et de faire connaître le produit national sur les marchés africains, ainsi qu’une opportunité pour les opérateurs économiques nationaux de promouvoir et commercialiser leurs produits et de signer des accords de coopération dans ce domaine, en plus de faire découvrir à leurs homologues africains les produits algériens destinés à l’exportation, dit-il, M. Aberri.

Ce rendez-vous économique et commercial international, organisé par le Ministère du Commerce et de la Promotion des Exportations en coordination avec la Wilaya de Tindouf, ouvrirait de nouveaux horizons entre les opérateurs économiques algériens et des pays africains pour relancer l’activité commerciale dans les zones frontalières, comme cette manifestation en a été témoin en le milieu des années soixante-dix du siècle dernier.

Imene K