Etude d’un projet de fabrication de voiture électrique en Algérie

Etude d’un projet de fabrication de voiture électrique en Algérie

Le président du Conseil national économique, social et environnemental, Reda Tir, a déclaré que son autorité étudiait la possibilité de fabriquer une voiture électrique algérienne. Considérant que l’Algérie a tous les moyens pour réaliser ce type de projet à dimension environnementale.

Hier, Tir a déclaré lors d’une interview à la presse en marge d’une réunion suivie d’un débat sur les politiques environnementales, que le conseil qu’il préside étudie l’idée de fabriquer la voiture électrique algérienne. D’autant plus que l’Algérie dispose de compétences reconnues dans diverses disciplines qui permettraient de développer un tel projet. En plus des ressources naturelles nécessaires pour y parvenir, comme le fer et l’acier. Il a souligné que rien n’empêche l’Algérie de rechercher la réussite de cet ambitieux projet.

Il a souligné que le Conseil national se félicite de toutes les initiatives et encourage les capacités nationales, en particulier les petites et moyennes entreprises et les start-ups. Il les a invitée à réfléchir à d’autres projets que la fabrication de voitures électriques, similaires à l’industrie pharmaceutique.

Imene K