Une nouvelle technique pour arrêter la propagation des tumeurs cancéreuses

Une nouvelle technique pour arrêter la propagation des tumeurs cancéreuses

Des scientifiques de l’Université de Salford, en Angleterre, ont mis au point une nouvelle technologie qui peut arrêter la propagation des cellules cancéreuses, car la propagation des tumeurs provoque la mort d’environ 90 % des patients atteints de cancer.

Selon les résultats d’une nouvelle étude, les cellules cancéreuses métastatiques sont résistantes à la chimiothérapie et à la radiothérapie, ce qui renforce le besoin médical urgent d’arrêter la propagation des cellules cancéreuses.

En utilisant un capteur spécial pour détecter l’adénosine triphosphate (ATP), la molécule porteuse d’énergie présente dans les cellules vivantes, les scientifiques ont pu isoler plus efficacement les cellules cancéreuses.

Les scientifiques ont découvert que les cellules riches en ATP sont les plus agressives et 5 fois plus proliférantes.

“Cette idée simple a toujours été entre nos mains, mais l’association de l’ATP avec l’agressivité des cellules cancéreuses et l’échec du traitement est quelque chose de nouveau pour nous”, a déclaré le co-auteur de l’étude, le professeur Michael B. Lissant.

“En fin de compte, la propagation des cellules cancéreuses peut être évitée en coupant directement l’approvisionnement énergétique du cancer”, a déclaré Federica Sutgia, responsable de la biologie du cancer et du vieillissement.

Cibler la molécule d’ATP est l’un des moyens les plus efficaces pour couper l’approvisionnement énergétique des cellules. Pour cela, les chercheurs ont utilisé un médicament approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis.

Il est à noter que les cellules cancéreuses sont très agressives, et se multiplient rapidement au même endroit en utilisant la fermentation, et parce que la fermentation n’est pas possible avec les acides gras, cela signifie que les cellules cancéreuses ont un grand besoin de glucose, elles ont besoin de sucre 20 fois plus que les cellules saines, au point que le scanner PET peut être utilisé pour découvrir la présence d’un cancer dans le corps, simplement en regardant les cellules qui consomment le plus de glucose.

Les cellules cancéreuses ne sont concernées que par la recherche de glucose, et si elles ne trouvent que des acides gras , ils meurent de faim, et donc la production d’énergie cellulaire diminue, de sorte que les cellules cancéreuses perdent leur agressivité et leur capacité à se reproduire.Cela s’applique uniquement aux cellules cancéreuses, tandis que le reste des autres cellules du corps peut vivre avec les acides gras.

Imene K