Un appel d’offres pour la réalisation de centrales solaires sera lancé prochainement

29 0

Shams El-Din Chitour, ministre de la Transition énergétique et des Énergies renouvelables, a annoncé qu’un appel d’offres sera lancé dans les prochains jours pour compléter des centrales solaires d’une capacité de 1 000 mégawatts. Il a d’ailleurs révélé que son département ministériel avait décidé d’abandonner complètement le projet précédent, qui nécessitait la réalisation de plusieurs centrales solaires d’une capacité de 4000 mégawatts.

Le ministre Chittour a indiqué dans l’émission « Invité de la rédaction » de la troisième radio nationale, que les études techniques pour la mise en œuvre du projet ont été achevées, et les neuf wilayas impliqués dans l’accueil de ce projet, qui occupera une superficie de dix mille hectares, ont également été identifiés.

Concernant la question du financement, Chittor a expliqué que des négociations sont toujours en cours avec le ministère des Finances concernant les formes et les méthodes de financement, mais il n’a pas exclu la possibilité de recourir à l’option de faire appel à des investissements privés, à condition que l’État fournisse d’électricité à des prix prédéterminés pour une longue période.

D’autre part, le ministre de la Transition énergétique et des Énergies renouvelables a révélé que le ministère aspire à économiser la consommation d’énergie en lançant un appel d’offres pour l’acquisition de 3 000 chauffe-eau solaires dans le but de réduire le taux d’utilisation des fours à gaz, soulignant que  » le défi le plus important aujourd’hui est de gagner le pari de l’économie énergétique. »

Il a expliqué que les services publics et privés et les appartements, au nombre de neuf millions, consomment l’équivalent de 18 millions de tonnes de pétrole.

Dans ce cadre, le ministre a prévu que l’Algérie serait, d’ici 2050, en mesure de produire l’équivalent de 50 pour cent de ses besoins énergétiques grâce aux énergies renouvelables, rappelant à cet égard que le Président de la République avait préalablement approuvé le projet d’hydrogène énergie durable. lors de la dernière réunion du Conseil des ministres Et que des négociations avec l’Allemagne ont conduit à son acceptation de ce projet.

Related Post