Lancement du salon virtuel algérien de la gestion des déchets

Lancement du salon virtuel algérien de la gestion des déchets

Plus de 170 exposants algériens et étrangers participeront, à partir de ce samedi, à la deuxième édition du salon virtuel algérien sur les déchets, sous le slogan « Économie circulaire en Afrique, opportunités d’investissement.

Cet événement, du 5 au 7 juin, est organisé par l’Agence Nationale des Déchets en coopération avec la Confédération des Entreprises Congolaises et sous la tutelle de la Ministre de l’Environnement, Dalila Boudjemaa, dans le but de « promouvoir les opportunités d’investissement dans les domaines des déchets valorisation en Afrique”.

L’événement verra la participation d’exposants de différents pays du monde, tels que la République démocratique du Congo, le Cameroun, la Guinée, le Mali, le Sénégal, la Tunisie, le Niger, le Ghana, le Bénin, la Mauritanie, l’Arabie saoudite, la Corée du Sud, l’Autriche, Italie, France, Allemagne et autres pays.

L’Agence Nationale des Déchets a confirmé que le salon virtuel algérien sur les déchets est une opportunité d’échanger des expériences entre pays et de développer des partenariats ainsi que des investissements, et a invité les experts et spécialistes dans le domaine de la gestion des déchets, ainsi que les médias intéressés sur le terrain, de vivre cette expérience unique à travers leur participation à cet événement.

La quantité de déchets ménagers produite annuellement en Algérie a atteint 13 millions de tonnes, avec une valeur économique de 94 milliards de DA si elle est valorisée.

L’agence a ajouté, sur la base des chiffres du Système national d’information sur les déchets, que la valorisation des plastiques à elle seule pourrait lever une énorme somme d’argent dépassant les 60 milliards de dinars et créer au moins 7 600 emplois directs.

 

Imene K