L’OMS examine les vaccins chinois sinopharm et Sinovac

L’OMS examine les vaccins chinois sinopharm et Sinovac

L’OMS prévoit maintenant d’examiner les vaccins chinois COVID-19 Sinopharm et Sinovac pour une éventuelle liste d’utilisation d’urgence vers la fin avril, car davantage de données sont nécessaires, a déclaré la porte-parole de l’OMS, Margaret Harris, lors d’un point de presse des Nations Unies.

Dans un autre cotexte, la porte parole a souligné que l’OMS ne soutient pas l’exigence de passeports de vaccination pour l’entrée ou la sortie, en raison de l’incertitude quant à savoir si l’inoculation empêche la transmission du virus, ainsi que des problèmes d’équité.

Pour rapppel, les pays européens ont accepté, en mois de février, de commencer à délivrer des “passeports Corona” avant l’arrivée des vacances d’été pour faciliter les déplacements.

Imene K