L’Algérie élue au Conseil d’administration de l’UNICEF et à la Commission des stupéfiants des Nations Unies

27 0

L’Algérie a été élue, mardi, membre du Conseil exécutif du Fonds des Nations Unies pour l’enfance « UNICEF », ainsi que de la Commission des stupéfiants des Nations Unies, à partir de janvier 2021.

L’Algérie a été élue, selon un tweet de la mission algérienne auprès des Nations Unies, par consensus de tous les membres du Conseil économique et social des Nations Unies, membre du Conseil exécutif de l’UNICEF, pour un mandat de 3 ans, et à le Comission des stupéfiants des Nations Unies pour un mandat de 4 ans, à compter de janvier dernier, pour les deux adhésions.

Le Conseil exécutif du Fonds des Nations Unies pour l’enfance est l’organe législatif de l’UNICEF et il est chargé de fournir un appui gouvernemental et de superviser les activités de l’UNICEF, conformément aux directives de l’Assemblée générale et du Conseil économique et social des Nations Unies.

Le conseil se réunit trois fois par an, la première session ordinaire ayant lieu en janvier, la session annuelle en juin et la deuxième session ordinaire en septembre.

Alors que la Commission des stupéfiants a été créée par une décision économique et sociale, en 1946, pour aider le Conseil économique et social à superviser l’application des traités internationaux relatifs au contrôle des drogues, tandis que l’Assemblée générale des Nations Unies, en 1991, a élargi les pouvoirs de la Commission contre la drogue et le crime pour lui permettre de fonctionner en tant qu’organe administratif de l’office des Nations Unies chargé de la drogue et du crime.

Related Post