Une étude révèle à quel moment il est idéal de boire un café avant l’exercice pour bruler plus de graisses

Une étude révèle à quel moment il est idéal de boire un café avant l’exercice pour bruler plus de graisses


Oui, nous savons depuis longtemps que le café est un excitant et que son effet sur le métabolisme engendre une combustion accrue des graisses… Cependant, cet effet peut-il être maximisé en consommant du café X minutes avant une séance d’entraînement ? Une nouvelle étude visant à comprendre et mesurer les variations métaboliques dues à la prise du café à différents moments de la journée (avant ou après un entraînement), révèle que la prise d’un « café fort » une demi-heure avant l’exercice physique augmente significativement le taux de combustion des graisses.

L’équipe de recherche, du département de physiologie de l’université de Grenade (UGR), en Espagne, a également constaté que si l’exercice est effectué l’après-midi, les effets de la caféine (au moins 3 mg/kg, soit l’équivalent d’un café fort) sont plus marqués que le matin. Les résultats ont été publiés dans le Journal of the International Society of Sports Nutrition.

Dans leur étude, ils ont d’abord cherché à déterminer si la caféine (l’une des substances ergogéniques les plus consommées au monde pour améliorer les performances sportives) augmente réellement l’oxydation ou la « combustion » des graisses pendant l’exercice. Malgré le fait que sa consommation sous forme de compléments soit très courante, les preuves scientifiques de ses allégations bénéfiques sont rares.

« La recommandation de faire de l’exercice le matin à jeun pour augmenter l’oxydation des graisses est courante. Cependant, cette recommandation peut manquer de base scientifique, car on ne sait pas si elle est due à l’exercice le matin ou au fait de rester sans manger pendant une période plus longue », explique l’auteur principal de l’étude, Francisco José Amaro-Gahete, du département de physiologie de l’UGR.

Au total, 15 hommes (âge moyen, 32 ans) ont participé à la recherche, effectuant un test d’effort quatre fois, à sept jours d’intervalle. Les sujets ont ingéré 3 mg/kg de caféine ou un placebo à 8 heures et à 17 heures (chaque sujet a effectué les tests dans les quatre conditions dans un ordre aléatoire). Les conditions précédant chaque test d’effort (heures écoulées depuis le dernier repas, l’exercice physique ou la consommation de substances stimulantes) ont été strictement normalisées, et l’oxydation des graisses pendant l’effort a été calculée en conséquence.

Identification du moment idéal pour maximiser la combustion des graisses

« Les résultats de notre étude ont montré que l’ingestion aiguë de caféine 30 minutes avant d’effectuer un test d’exercice aérobique augmentait l’oxydation maximale des graisses pendant l’exercice, quelle que soit l’heure de la journée », explique Francisco J. Amaro. L’existence d’une variation diurne de l’oxydation des graisses pendant l’exercice a également été confirmée, les valeurs étant plus élevées l’après-midi que le matin (à heures égales de jeûne).

procedure etude cafe combustion graisses exercice
Procédures de l’étude. Abréviations : DXA ; test d’absorptiométrie à rayons X à double énergie. © Francisco José Amaro-Gahete et al.

Ces résultats montrent également que la caféine augmente l’oxydation des graisses pendant l’exercice du matin de manière similaire à ce qui a été observé sans prise de caféine l’après-midi. En résumé, les résultats de cette étude suggèrent que la combinaison d’une prise aiguë de caféine et d’un exercice physique réalisé à une intensité modérée l’après-midi constitue le scénario optimal pour les personnes cherchant à augmenter la combustion des graisses pendant l’exercice physique.

Les chercheurs précisent que la MFO (oxydation maximale des graisses), la Fatmax (l’intensité de l’exercice qui déclenche la MFO) et la VO2max (consommation maximale d’oxygène) sont toutes augmentées par ce même mécanisme.

Source : Journal of the International Society of Sports Nutrition



Source link

nextalgeria