Un phénomène astronomique unique observable ce soir dans le ciel de la région arabe

Un phénomène astronomique unique observable ce soir dans le ciel de la région arabe

La région arabe est témoin d’un phénomène astronomique unique qui ne s’est pas produit depuis trente ans, à savoir la planète Mars sera situé près de l’amas d’étoiles des Pléiades.

Et selon ce qui a été confirmé par la Société astronomique de Djeddah, à travers son compte “Twitter”, cette conjonction aura lieu dans la soirée d’ajourd’hui mercredi, le 3 mars.

L’association a confirmé que 2,6 degrés est la distance de séparation entre la planète Mars et l’amas des Pléiades cette nuit, qui est leur plus proche conjonction depuis le 20 janvier 1991, avec une estimation de 30 ans.

Majid Abou Zahra, président de l’association astronomique de Djeddah, a déclaré qu’il sera facile de voir Mars à l’œil nu, malgré sa faible luminosité par rapport aux quatre derniers mois, soulignant qu’il est nécessaire d’utiliser des télescopes ou de la photographie pour voir l’amas d’étoiles des Pléiades près de la planète rouge depuis les villes.

Abou Zahra a ajouté, sur la page officielle de l’association sur Facebook, que Mars est actuellement observé à l’horizon ouest dans la constellation du Taureau près de l’étoile rouge Aldebaran, et qu’il est facile de les distinguer malgré la relative similitude de couleur et de luminosité, Le point rouge supérieur (pour l’observateur) est l’étoile Aldebaran, tandis que Mars sera en dessous et beaucoup plus proche de l’amas des Pléiades.

Il a expliqué que l’une des différences les plus importantes est également qu’Aldébaran brille par lui-même tandis que Mars reflète la lumière du soleil, en plus du fait qu’Aldebaran et l’amas d’étoiles des Pléiades sont des points de lumière “fixes” dans la constellation du Taureau, mais Mars n’est qu’un visiteur temporaire . Abu Zahra a poursuivi: Début mars 2021, on remarquera que l’étoile d’Aldebaran est plus brillante que Mars à l’œil nu, car Mars diminue chaque jour, ce qui signifie qu’elle est plus faible qu’Aldebaran au moment où elle passera 7 degrés nord d’Aldebaran le 20 mars 2021, et d’ici le 24 avril 2021, ce sera Mars le plus faible alors qu’il émerge de la constellation du Taureau et entre dans la constellation des jumeaux.

Il a souligné que Mars est la quatrième planète en termes de distance du soleil et qu’il faut environ deux ans d’années terrestres pour faire un cercle complet devant les planètes stellaires du zodiaque, donc Mars rencontre généralement les Pléiades tous les deux ans, cependant , à titre exceptionnel, le prochain couplage de Mars avec les Pléiades aura lieu l’année prochaine (au lieu de l’année suivante) le 20 août 2022, car la conjonction de mercredi se produit au début de cette année, outre qu’il n’y aura pas de mouvement rétrograde de Mars entre 2021 et 2022 et la conjonction de Mars et des Pléiades, et après 2022, les conjonctions de Mars et des Pléiades auront lieu tous les deux ans, jusqu’au 14 mars 2036.

Imene K