L’Éthiopie réfute les allégations de nettoyage ethnique au Tigray

32 0

[ad_1]

(Agence Ecofin) – Au lendemain d’un nouvel appel américain à une mobilisation internationale sur la question du Tigray, le gouvernement éthiopien a réagi ce samedi, rejetant toutes les allégations de “nettoyage ethnique” dans la région.

Dans un communiqué de presse, le ministère éthiopien des Affaires Étrangères a nié toute action d’épuration ethnique ou d’atrocités, commise durant l’offensive des forces gouvernementales contre le parti alors au pouvoir dans la région du Tigré, le Front populaire de libération du Tigré (TPLF).

Cette accusation est un “verdict totalement infondé et faux contre le gouvernement« , affirme la diplomatie éthiopienne.  “Rien pendant ou après la fin de la principale opération d’application de la loi au Tigray ne peut être identifié ou défini par quelque norme que ce soit comme un nettoyage ethnique ciblé et intentionnel contre quiconque dans la région”, poursuit Addis Abeba, qui “s’oppose avec véhémence à de telles accusations”. 

S’il continue de nier une quelconque implication des forces voisines érythréennes dans le conflit, en dépit de témoignages allant dans ce sens, le gouvernement d’Abiy Ahmed s’est déclaré ouvert à une collaboration “positive et constructive avec toutes les parties prenantes régionales et internationales concernées, pour répondre aux graves allégations de violations des droits de l’homme et de crimes”.

En rappel, Washington, qui ne cesse de confirmer son grand retour au premier plan sur le continent, a formellement condamné cette semaine pour la première foisles violations de droits humains et les atrocités” dans cette région du nord du pays.

Octave Bruce 



[ad_2]

Source link

Related Post