le régulateur prépare un cadre légal pour le déploiement et le partage des infrastructures télécoms

26 0

[ad_1]

(Agence Ecofin) – Malgré de nombreux investissements publics et privés, les services télécoms à haut débit demeurent chers en Ouganda. La Commission des communications d’Ouganda qui veut changer les choses propose une mutualisation des efforts des différents acteurs du marché.

La Commission des communications d’Ouganda (UCC) planche actuellement sur le développement d’un cadre légal pour le déploiement et le partage des infrastructures télécoms dans le pays. Elle a ouvert à cet effet une consultation publique, jeudi 4 mars, à laquelle prennent part plusieurs acteurs du secteur télécoms national. L’opération s’étalera sur quatorze jours.

Selon l’UCC, le cadre légal permettra de « faciliter la coordination de toutes les interventions gouvernementales dans le développement de l’infrastructure à large bande ; et aussi de réglementer le secteur privé pour assurer le partage et la complémentarité de leurs réseaux à large bande afin d’éviter les doublons dans le déploiement de l’infrastructure ».

Le régulateur veut mettre de l’ordre dans le secteur des infrastructures télécoms au regard de la sous-utilisation de la capacité de fibre optique sur tous les réseaux, constatée en 2018 dans le rapport sur la politique nationale du haut débit. Cette situation est d’ailleurs à l’origine du coût élevé de la bande passante et des services TIC en général dans le pays, car chaque opérateur télécoms veut rentabiliser l’investissement consenti.

Alors que la demande en service télécoms à haut débit se fait pressante en Ouganda, poussée par les nouvelles habitudes de consommations des populations induites par la Covid-19, l’UCC estime que le déploiement ordonné et le partage d’infrastructure réduiront les charges opérationnelles des sociétés télécoms et contribueront à une réduction des coûts de services offerts aux consommateurs.

Muriel Edjo

Lire aussi:

23/11/2020 – Ouganda: le président Yoweri Museveni a inauguré la phase 4 du projet national d’infrastructure de fibre optique

20/10/2020 – En Ouganda, Roke Telkom s’associe à Facebook pour développer l’accès à Internet sans fil



[ad_2]

Source link

Related Post