le 1er ministre Hamed Bakayoko meurt d’un cancer à l’âge de 56 ans

29 0

[ad_1]

(Agence Ecofin) – Tombé gravement malade, le 1er ministre et ministre de la défense avait dû être évacué en février à Paris, puis en Allemagne. Il est le deuxième 1er ministre ivoirien à décéder pendant ses fonctions, en moins d’un an.

Le premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko est mort. L’information a été confirmé ce 10 mars 2021 par le chef de l’Etat Alassane Ouattara.

« Notre pays est en deuil. J’ai l’immense douleur de vous annoncer le décès du Premier ministre, Hamed Bakayoko, Chef du Gouvernement, ministre de la défense ce mercredi 21 mars en Allemagne des suites d’un cancer » a tweeté Alassane Ouattara.

 

Tombé gravement malade, le désormais ex-maire d’Abobo avait dû être évacué en France pour suivre des soins médicaux. Son état s’était détérioré ces derniers jours déclenchant son évacuation vers l’Allemagne sur fonds de rumeurs sur son décès.

Proche d’Alassane Ouattara, Hamed Bakayoko avait dû remplacer l’ancien 1er ministre Amadou Gon Coulibaly, lui aussi décédé en pleine exercice de ses fonctions. Ce nouveau décès est un véritable coup dur pour le président Ouattara qui perd en moins d’un an de deux de ses proches, considérés comme ses dauphins.  

« Le Premier ministre Hamed Bakayoko a servi la Côte d’Ivoire avec dévouement et abnégation. C’était un grand homme d’Etat, un modèle pour notre jeunesse, une personnalité d’une grande générosité et d’une loyauté exemplaire » a déclaré Alassane Ouattara.

Moutiou Adjibi Nourou



[ad_2]

Source link

Related Post