Le Nigeria recherche un gestionnaire d’actifs pour sa nouvelle société d’investissement dans les infrastructures 

37 0

[ad_1]

(Agence Ecofin) – Alors que ses infrastructures routières sont très dégradées, le Nigeria qui s’apprête à mettre sur orbite sa nouvelle société d’investissements dans les infrastructures, est la recherche de son gestionnaire d’actifs.

Approuvée par le président Muhammadu Buhari, la création de l’Infrastructure Corporation of Nigeria (InfraCorp) devrait permettre à Abuja de se  concentrer davantage sur le développement des infrastructures, grâce à un capital d’amorçage de 1 billion de nairas (2,6 milliards de dollars). 

Ce capital initial proviendra de la Banque centrale (CBN), de la Nigerian Sovereign Investment Authority (NSIA), et de l’Africa Finance Corporation, un partenaire privé,  a indiqué la CBN, qui vient de se lancer, jusqu’au 16 mars, à la recherche d’un gestionnaire d’actifs pour la nouvelle société. 

A termes, InfraCorp devrait porter son capital et ses actifs à plus de 15 billions de nairas (environ 39 milliards $) pour financer des projets publics routiers, ferroviaires et d’électricité.

Première économie d’Afrique, le Nigeria, qui sort d’une récession au quatrième trimestre 2020, est freiné par la faiblesse de ses infrastructures. Le pays aurait besoin d’au moins 100 milliards $ par an sur les 30 prochaines années pour combler son déficit d’infrastructures, selon un rapport de Moody’s, publié en novembre dernier.

Fiacre E. Kakpo



[ad_2]

Source link

Related Post