L’Algérie compte le plus grand nombre de femmes ingénieurs au monde

L’Algérie compte le plus grand nombre de femmes ingénieurs au monde

À l’occasion de la Journée internationale de la femme et de la fille dans le monde, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture a publié un rapport intitulé << La course contre la montre pour un développement plus intelligent >>, dans lequel elle a indiqué que l’Algérie comptait le plus grand pourcentage de femmes ingénieurs dans le monde, à 48,5%.

Les chiffres du rapport récemment publié par l’ONU indiquent que le plus grand pourcentage de femmes ingénieurs dans le monde se trouve dans les pays arabes, l’Algérie en tête de la liste mondiale avec 48,5%, la Tunisie 44,2%, l’Égypte 45,5%, Oman 43,2%, la Syrie 43,9% et Maroc 42,2%.

La sixième célébration annuelle de la Journée internationale des femmes et des filles dans le domaine de la science a eu lieu le 11 février, au siège des Nations Unies via Internet. Selon les chiffres de l’UNESCO, le nombre de femmes ingénieurs est passé en Algérie de 35% en 2005 à 47,1% en 2017, tandis qu’en Égypte, il est passé de 36% à 45,6% au cours de la même période.

En revanche, le pourcentage de femmes ingénieurs dans les pays développés est inférieur à la moyenne mondiale, comme les États-Unis, 20,4%, la France 26,1%, le Japon 14% et la Suisse 16,1%.

Le rapport de l’UNESCO a critiqué le faible pourcentage de femmes diplômées des instituts d’ingénierie dans le monde. Il a cependant révélé des faits qui brisent le stéréotype selon lequel les femmes de la Rive Nord occupent le plus grand pourcentage dans ce domaine par rapport aux femmes du Sud.

Imene K