La création d’un laboratoire pour les sciences d’épidémiologie et des vaccins

249 0

Le lancement d’un projet de laboratoire d’épidémiologie et de vaccination au milieu de l’année en cours afin de suivre et de faire face aux épidémies et de prendre les mesures nécessaires, est l’un des objectifs fixés par le gouvernement pour assurer la sécurité sanitaire, après que le pays ait été témoin d’un certain nombre des épidémies.

Les experts estiment que cette mesure permettrait d’économiser de l’argent et du temps pour faire face à toute épidémie qui pourrait se propager dans n’importe quelle région du pays.

À cet égard, le chef de l’Agence nationale pour la sécurité sanitaire, le professeur Kamal Sanhaji, dit à la première radio Algérienne que l’objectif de la création du laboratoire est de se préparer à l’avance pour faire face à toute épidémie qui pourrait se propager dans le pays, en particulier à la lumière de la forte augmentation des taux de pollution et les changements climatiques qui ont provoqué l’apparition d’épidémies à un rythme croissant.

Le virologue Mohamed Melhag estime que le lancement du laboratoire permettra à l’Algérie de mettre en place des mécanismes préventifs et défensifs contre les épidémies et lui évitera d’importer des vaccins.

Il a ajouté que le laboratoire répondra à l’étude, au suivi et à la recherche, ainsi qu’à la fabrication locale de vaccins, en plus d’avoir une vision prospective et proactive.

Related Post