En test au Kenya, la carte de la cryptomonnaie d’Akon sera déployée en Afrique dès la fin de l’année

En test au Kenya, la carte de la cryptomonnaie d’Akon sera déployée en Afrique dès la fin de l’année


(Agence Ecofin) – En 2018, le chanteur sénégalais Akon a annoncé le lancement de sa cryptomonnaie, l’Akoin. 3 ans plus tard, grâce à un partenariat avec la crypto banque Baanx, une expérimentation de la carte de cette cybermonnaie est en cours avant d’être développée dans toute l’Afrique dans les prochains mois.

La carte connectée de l’Akoin (AKN), la cryptomonnaie développée par l’artiste entrepreneur américain d’origine sénégalaise Akon, sera déployée dans toute l’Afrique dès le fin 2021.

L’AKN est actuellement en expérimentation au Kenya d’après l’information donnée dans un communiqué publié le 17 février par la banque de cryptomonnaie Baanx, partenaire du projet.

 « L’actif numérique AKN, alimenté par Stellar, a été lancé avec succès dans la Mwale Medical Technology City (MMTC), dans l’ouest du Kenya, où les résidents peuvent recevoir leur salaire en AKN pour acheter des biens et des services. Peut-on lire dans le communiqué.

« Pendant le déploiement initial de la carte Akoin, Akoin et Baanx surveillent les transactions par carte Akoin et l’utilisation d’AKN dans le cadre du MMTC, qui devrait desservir 20 000 travailleurs d’ici la fin de l’année, et travaillerons rapidement pour déployer ensemble la carte Akoin à travers l’Afrique dès la fin 2021 » ajoute le communiqué.

C’est en 2018 que le chanteur avait annoncé le lancement de sa cryptomonnaie qu’il avait baptisée Akoin. Disait-il, sont objectif était d’amener une sécurité dans le système monétaire en Afrique.

L’écosystème Akoin vise à avoir un impact social positif sur les communautés locales en ouvrant une gamme de services financiers, y compris des applications décentralisées et des outils permettant aux entrepreneurs de faire évoluer et de développer leurs entreprises. En plus des entrepreneurs, ce service serait également une aubaine pour les gouvernements africains qui luttent contre l’hyperinflation les contraignant parfois à limiter les services financiers pour de nombreuses personnes.

Avec le lancement de cette carte de débit, les utilisateurs pourront dépenser l’AKN directement à partir de leur portefeuille numérique partout dans le monde. Dans son fonctionnement, le portefeuille est rechargé via la passerelle de paiement Baanx dans une plate-forme qui relie les services financiers traditionnels fiat et des actifs numériques. De plus, les utilisateurs d’Akoin peuvent immédiatement convertir leurs actifs numériques en fiat (USD, EUR, GBP, etc.), et vice versa.

Selon la directrice des opérations et co-fondatrice d’Akoin, Lynn Liss, pour l’instant, les opérations sont concentrées sur les services publics, les factures et autres paiements en ligne. Mais avec le temps elles pourront s’ouvrir à d’autres services pour que l’AKN atteigne jusqu’à 1,5 million de transactions par mois. 

Notons que l’AKN sera la monnaie centrale de la ville intelligente que le chanteur est en train de construire au Sénégal.

Vanessa Ngono Atangana





Source link

nextalgeria