Microsoft veut prendre part au plan de relance économique du Nigeria

Microsoft veut prendre part au plan de relance économique du Nigeria


(Agence Ecofin) – Déjà présent au Nigeria à travers divers investissements, dont un centre de développement numérique, Microsoft Corporation songe à s’y consolider davantage. La société reconnaît le potentiel technologique du pays.

Le jeudi 7 janvier, lors d’un entretien virtuel, le président de Microsoft Corporation, Bradford Lee Smith, a exprimé à Yemi Osinbajo (photo), le vice-président de la République fédérale du Nigeria, la disponibilité de l’entreprise technologique à accompagner le pays dans son plan de relance économique.

Elaboré et approuvé en juin 2020, le plan de relance économique du Nigeria est la réponse du gouvernement aux défis posés par la pandémie de Covid-19 dans le pays. Dans son rapport « Rising to the challenge : Nigeria’s Covid response », publié en décembre 2020, la Banque mondiale indiquait « qu’à la suite du double choc de l’épidémie de Covid-19 et des mesures de confinement associées, ainsi que du choc mondial des prix du pétrole qui a suivi, l’activité économique au Nigeria a diminué de 6% au deuxième trimestre de 2020 et de 3,1% au troisième trimestre de 2020, avec une contraction cumulée de 2,5% au cours des trois premiers trimestres de 2020 ».

En participant au plan de relance économique du Nigeria, Microsoft aura l’opportunité de renforcer davantage sa présence dans le pays où il a déjà investi à travers un centre de développement numérique. L’entreprise technologique joue des coudes avec de grands concurrents comme Google, Facebook, et même Huawei qui y accélèrent leur installation.

Selon Bradford Lee Smith, bien que les termes de la coopération entre Microsoft et le Nigeria soient encore à définir, la vision de l’investissement que porte la société américaine dans le pays demeure orientée vers la création de l’écosystème technologique le plus viable d’Afrique. Un écosystème qui contribuera à faire du secteur technologique du Nigeria une source de richesses et d’emplois pour la jeunesse.

Lire aussi:

22/09/2020 – Microsoft réaffirme son engagement envers la transformation numérique de l’agriculture en Afrique





Source link

nextalgeria