les projets routiers du président Ouattara en 2021 séduisent les investisseurs boursiers de la SBM

les projets routiers du président Ouattara en 2021 séduisent les investisseurs boursiers de la SBM


(Agence Ecofin) – La SMB qui est la principale société de production de bitume en Côte d’Ivoire est de fait, un partenaire stratégique dans le cadre des projets de bitumage des routes. De ce point de vue, les activités pourraient progresser en 2021, après l’annonce du président Ouattara sur les routes.

L’annonce par le président ivoirien, Alassane Ouattara, de projets de bitumage de 1331 kilomètres de routes dans son pays en 2021, crée de l’intérêt pour les investisseurs qui détiennent les 16,5% des parts de la Société multinationale des bitumes (SMB) sur la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) de l’UEMOA, basée à Abidjan. Ceux-ci anticipent déjà une hausse des revenus de l’entreprise, si ses produits sont sollicités dans la réalisation de l’ambition présidentielle.

« L’an dernier, le pays a achevé les travaux de construction de plusieurs nouvelles routes bitumées, notamment Tiébissou – Didiévi, Boundiali – Odiénné, Odienné – Gbelegban, Ferké – Kong, Agboville – Cechi, Bouna – Doropo – Frontière du Burkina, Divo – Guitry – Côtière, et Danané – Frontière de Guinée », peut-on lire dans une information rapportée par Romuald Ngueyap de l’Agence Ecofin.

Cette intensification des investissements routiers est allée de pair avec une amélioration des performances financières de la SMB, même si un lien de corrélation n’est pas clairement établi.

Au 30 septembre 2020, lorsqu’elle a publié son rapport financier pour les 9 premiers mois de l’année, son chiffre d’affaires était de 79,5 milliards FCFA, en hausse de 4% comparé à celui de la même période en 2019.

Le budget initial de la Côte d’Ivoire pour l’exercice 2021 n’est pas précis sur le montant des investissements qui seront faits dans le cadre de ce projet de bitumage routier. Le texte révèle juste des crédits d’engagement de près de 410 milliards FCFA pour les infrastructures routières et les ouvrages d’art.

Rappelons que la SMB a réalisé entre 2015 et 2019, une moyenne de chiffre d’affaires de 113,27 milliards FCFA. Les résultats de l’exercice annuel 2020 ne sont pas encore disponibles.

Il faut désormais suivre si la société qui est majoritairement contrôlée à 83,5% par la Société ivoirienne de raffinage va renouer avec la distribution des dividendes, après une année 2019 sans récompenses pour ses actionnaires.

Idriss Linge





Source link

nextalgeria