“Harry Potter” devrait être adapté en série

“Harry Potter” devrait être adapté en série



Le monde du jeune sorcier britannique devrait être porté une nouvelle fois à l’écran, cette fois-ci dans un format de série. Les informations sont pour l’instant minces mais une œuvre fondée sur Harry Potter est rarement un pari risqué.

Livres, films, pièces de théâtre, jeux vidéo, parcs d’attractions… il ne manquait plus guère qu’une série télé pour qu’on puisse affirmer que Harry Potter a été adapté à toutes les sauces. Or le projet est dans les tuyaux de la plateforme de streaming HBO Max, révèle The Hollywood Reporter (THR). Pour l’instant, il ne s’agit que de jeter les premières bases : selon les informations du magazine spécialisé, des responsables de HBO Max “discutent ferme avec des scénaristes potentiels qui proposent diverses idées qui permettraient d’adapter la célébrissime franchise pour la télévision. Selon certaines sources, plusieurs pistes sont d’ores et déjà envisagées dans le cadre de réunions préparatoires.”

Le succès des films produits de 2001 à 2011 par Warner Bros, les studios de cinéma qui appartiennent, comme HBO, au groupe WarnerMedia, montre bien que Harry Potter dispose d’un vaste public ; ces derniers ont représenté 5,7 milliards d’euros de recettes, calcule THR. Et ce, même si l’autrice à l’origine de la saga, J. K. Rowling, est loin de faire l’unanimité parmi les fans. Toujours est-il que Warner compte en quelque sorte faire avec le monde des sorciers ce que Disney fait avec Star Wars : l’étendre au maximum. Comme l’écrit l’hebdomadaire :

Les projets de séries télé doivent être considérés comme une déclinaison logique de la marque Harry Potter, à l’heure où WarnerMedia (comme d’autres grands groupes) accorde la priorité à son service de streaming. HBO Max a été lancé l’année dernière et propose les produits phares de son catalogue [DC Comics, ‘Friends’ ou ‘Game of Thrones’].”

Droits de diffusion complexes

Toutefois, pour décliner toute la marque, HBO Max devra régler une délicate question, celle des droits de diffusion des films. Car si WarnerMedia dispose de la licence pour adapter l’œuvre littéraire (J. K. Rowling garde son mot à dire, quel que soit le format), les droits de diffusion des longs-métrages à la télévision américaine sont eux possédés par la chaîne NBCUniversal, propriété du groupe Comcast, en vertu d’un contrat signé en 2016, détaille le magazine. Or, à cette époque pas si lointaine, la guerre du streaming n’avait pas pris les proportions qu’on lui connaît désormais.

Aujourd’hui, NBCU dispose de sa propre plateforme, Peacock, et a cédé pour trois mois les droits de diffusion des films Harry Potter à HBO Max, au printemps dernier. Peacock doit réintégrer les huit films à son catalogue dans le courant de l’année, sachant que l’accord concerné expirera en 2025, signale THRD’ici là, les fans impatients auront une autre adaptation à se mettre sous la dent, en jeu vidéo celle-ci : la sortie de Hogwarts Legacy est prévue pour 2022.

Source

Lancé en 1930 par un ancien distributeur de films, ce titre a toujours défendu son indépendance à l’égard des grands studios. Disposant d’une rédaction de plus d’une centaine de journalistes, le journal est une référence dans le

[…]

Lire la suite





Source link

nextalgeria