Face à la forte demande intérieure en maïs, la Chine valide l’achat de variétés transgéniques

Face à la forte demande intérieure en maïs, la Chine valide l’achat de variétés transgéniques


(Agence Ecofin) – En Chine, la reconstitution des effectifs de porcs continue d’épuiser les stocks de maïs. Le pays, premier producteur de viande porcine, explore toutes les options pour augmenter son approvisionnement en matières premières.

En Chine, le gouvernement vient d’autoriser l’importation de deux variétés transgéniques de maïs sur les 5 prochaines années afin d’accroître l’offre en céréale sur le marché intérieur. Engagé depuis déjà quelques campagnes dans une stratégie de reconstitution de son cheptel porcin, la Chine a particulièrement subi en 2020/2021, une explosion des besoins de l’industrie animale.

La demande à l’importation est prévue pour atteindre 16,5 millions de tonnes, soit plus du double de la saison précédente d’après les prévisions datant de décembre du Département américain de l’agriculture (USDA).

D’après les détails relayés par Bloomberg, lesdites variétés développées par les firmes agrochimiques Bayer et Syngenta sont tolérantes aux herbicides ainsi qu’aux insectes. Il faut noter que dans le cadre de sa stratégie de renforcement de l’offre locale, l’exécutif a annoncé, il y a moins d’un moins, qu’il ouvrirait les stocks publics aux usines de fabrication d’aliments pour animaux.

En 2020/2021, la Chine pourrait consommer 285,5 millions de tonnes de maïs selon l’USDA, un record.

Espoir Olodo

Lire aussi :  

04/12/2020 – « Les besoins considérables de la Chine en matières premières agricoles traduisent une grande fragilité » (François Luguenot)





Source link

nextalgeria