Un attaquant à l’épée en tue deux et en blesse cinq au Québec

26 0

Deux personnes ont été tuées et cinq blessées après avoir été poignardées par un homme vêtu de vêtements médiévaux et brandissant une épée, a déclaré dimanche la police québécoise, soulignant que l’attaque semblait être motivée par des motifs personnels et non liée à un groupe terroriste.

La police a arrêté un homme de 24 ans de Montréal tôt dimanche matin, a déclaré le chef de la police du Québec, Robert Pigeon, lors d’une conférence de presse.

« Vêtu d’un costume médiéval et armé d’une épée japonaise, tout porte à croire qu’il a choisi ses victimes au hasard », a déclaré Pigeon, ajoutant que des informations préliminaires indiquaient que l’homme n’était affilié à aucun groupe terroriste.

Pigeon a déclaré que le suspect s’était préparé à infliger autant de dégâts que possible mais n’a pas donné de détails. Le journal québécois Le Soleil a déclaré que le suspect avait des bidons d’essence dans sa voiture. Pigeon a refusé de commenter le rapport.

L’incident a commencé samedi soir, à l’Halloween, à l’intérieur du célèbre centre fortifié de la ville. La police a dit aux habitants des environs de rester à l’intérieur et a procédé à une arrestation après une chasse à l’homme de trois heures.

«C’est encore une fois, et nous pensons, un acte isolé», a déclaré le maire de Québec Régis Labeaume aux journalistes. «Nous devons avoir un débat de société sur le sujet (de la santé mentale) parce que cela devient de plus en plus difficile à gérer.

En 2017, un Canadien a abattu six membres d’une mosquée de Québec et a ensuite été condamné à la prison à vie.

Le chef de la police du Québec a déclaré dimanche que le suspect avait parlé de mener une attaque «dans un contexte médical» il y a cinq ans mais qu’il n’était pas connu des policiers et qu’il n’avait pas de casier judiciaire.

Related Post