Caricatures de Mahomet : Justin Trudeau désapprouve

22 0

[ad_1]

(Agence Ecofin) – Le Premier ministre canadien n’approuve pas la position de la France à propos des caricatures de  Mahomet : « Nous nous devons d’agir avec respect pour les autres et de chercher à ne pas blesser de façon arbitraire ou inutile ceux avec qui nous sommes en train de partager une société et une planète » a-t-il déclaré.

Pour M. Trudeau, la liberté d’expression n’est pas sans limites, estimant par exemple, qu’on ne peut pas crier « Au feu » dans un cinéma bondé.

S’il condamne fermement les attentats « injustifiables » qui endeuillent la France, il rappelle que « dans une société pluraliste, diverse et respectueuse comme la nôtre, nous nous devons d’être conscients de l’impact de nos mots, de nos gestes sur d’autres, particulièrement ces communautés et ces populations qui vivent encore énormément de discriminations »

En France, l’affaire des caricatures de Mahomet a pris une nouvelle dimension à la suite du discours du chef de l’Etat Emmanuel Macron, affichant sa détermination à « ne pas renoncer aux caricatures ». Caricatures qui sont ainsi devenues, pour des millions de musulmans, l’expression officielle de la France.



[ad_2]

Source link

Related Post