Arrêt des hostilités au Haut-Karabagh

25 0

[ad_1]

(Agence Ecofin) – Après 45 jours de conflit, l’Arménie et l’Azerbaïdjan ont signé dans la nuit du lundi à mardi la fin des hostilités. Un accord de cessez-le-feu total et une déclaration d’arrêt de toutes les opérations militaires dans la zone a été conclu entre les deux pays, sous l’égide de la Russie.

Le texte prévoit un déploiement rapide de près de 2000 soldats russes dits « de la paix » qui s’assureront pendant les 05 prochaines années (renouvelables) du respect des termes de l’accord.

Si le président azerbaïdjanais évoque une « capitulation » de son ennemi et une grande victoire (le pays conserve l’ensemble des territoires reconquis), le premier ministre arménien Nikol Pachinian préfère parler d’une « décision incroyablement douloureuse prise à la suite d’une analyse approfondie de la situation militaire et fondée sur la conviction que c’est la meilleure solution possible à la situation actuelle ».

Des paroles qui ont déclenché la fureur de milliers d’Arméniens qui ont manifesté et qualifié le premier ministre de « traître ».

Ce cessez-le-feu qui intervient après trois tentatives infructueuses, met fin à sept semaines de combat qui ont fait plus de 1300 morts et renforce davantage l’image de Moscou dans la région.

Octave A. Bruce



[ad_2]

Source link

Related Post