Wavel Ramkalawan remporte la présidentielle au 1er tour et engage la première véritable alternance dans le pays

Wavel Ramkalawan remporte la présidentielle au 1er tour et engage la première véritable alternance dans le pays


(Agence Ecofin) – Après six tentatives, Wavel Ramkalawan du LDS a finalement remporté, au premier tour, l’élection présidentielle aux Seychelles avec 54,8% des suffrages exprimés. Il s’agit du premier président non issu des rangs de l’ex-parti unique depuis l’accession de l’archipel à l’indépendance en 1976.

Le candidat du Linyon Demokratik Seselwa (LDS, Union démocratique seychelloise), Wavel Ramkalawan, a remporté l’élection présidentielle aux Seychelles.

Agé de 59 ans, il remporte le scrutin qui constitue sa sixième candidature à l’élection présidentielle, dès le premier tour avec 35 562 voix, soit 54,8% des suffrages exprimés.

Son principal rival, le président sortant, Danny Faure, du parti United Seychelles, a quant à lui obtenu 28 178 voix, soit 43,5% des suffrages exprimés. Tandis que l’ancien ministre du tourisme, Alain Saint Ange, du parti One Seychelles, s’en tire avec 1021 voix, soit 1,6% des suffrages.

Un total de 66 017 suffrages a été effectivement exprimé sur les 74 634 électeurs appelés aux urnes pour les scrutins présidentiel et législatif qui se sont déroulés concomitamment du 22 au 24 octobre aux Seychelles.

Wavel Ramkalawan arrive par ailleurs au pourvoir avec une forte assise parlementaire avec plus des deux tiers des sièges. Son parti LDS a, en effet, remporté 20 des 26 districts aux élections de l’Assemblée nationale. C’est cinq sièges de plus pour le parti qui était déjà majoritaire à l’Assemblée depuis les élections de septembre 2016.

L’élection de Wavel Ramkalawan consacre la première véritable alternance politique depuis l’indépendance de l’archipel en 1976. Les différents présidents qui se sont succédés à la tête des Seychelles depuis lors étaient tous issus du parti United Seychelles, l’ex-parti unique.

Dans son allocution, le nouveau président a remercié ses partisans et appelé à ne pas considérer cette élection « comme une victoire pour un parti politique. À travers les résultats, le peuple des Seychelles nous donne beaucoup de responsabilités ».

A l’endroit du président sortant, Wavel Ramkalawan a déclaré : « M. Faure et moi sommes de très bons amis et une élection ne signifie pas la fin de sa contribution à sa patrie. Notre thème est les Seychelles pour tous ses enfants. Alors, Président Faure, je tiens à vous remercier pour tout le travail vous avez fait pour notre pays. (…) J’attends avec impatience que votre contribution continue au développement de notre patrie ».

Danny Faure a, pour sa part, affirmé avoir entendu la voix du peuple et félicité le nouvel élu.  « Nous avons entendu les voix du peuple seychellois qui ont décidé. J’accepte la décision et le souhait du peuple à travers cette élection », a-t-il déclaré. Et d’ajouter, « Je félicite Ramkalawan en tant que nouveau président élu de la République des Seychelles. Je vous souhaite tout le meilleur (…) Vous pouvez compter sur moi car Danny continuera à vivre aux Seychelles. Chaque fois que quelqu’un aura besoin de mes conseils, Danny sera là ».

Wavel Ramkalawan prend ainsi les rênes d’un archipel dont les piliers de l’économie – le tourisme et la pêche – ont été fortement ébranlés par la crise de la Covid-19. D’importants défis l’attendent.

Borgia Kobri

Lire aussi

22/10/2020 – Seychelles : 70 000 électeurs aux urnes à partir de ce jeudi pour les élections législatives et présidentielle





Source link

nextalgeria