Un bain de bouche antiviral pourrait aider à freiner la transmission du coronavirus

135 0

Il existe aujourd’hui une multitude de marques qui proposent des bains de bouche. La majorité d’entre eux agissent de la même manière : ils neutralisent les bactéries présentes sur la langue et dans la cavité buccale, et préviennent leur réapparition.

Ces bactéries, principalement apportées par la nourriture, peuvent être à l’origine de la formation des caries et la mauvaise halaine. La composition antiseptique des bains de bouche, qui agit directement contre ces bactéries, est formulée à base d’alcool.

Mais Pas uniquement ça, selon un article du Journal of Dental Research publié jeudi, Ces bains de bouche contenant des ingrédients antiviraux pourraient aider à réduire la transmission du COVID-19 en réduisant la charge virale dans la bouche des patients infectés lorsqu’ils toussent, éternuent ou parlent.

Des études ont montré que les rinçages contenant du chlorure de cétylpyridinium ou de la povidone-iode peuvent réduire la charge de coronavirus par voie orale; D’autres composés prometteurs comprennent le peroxyde d’hydrogène, la chlorhexidine, la cyclodextrine, le Citrox et certaines huiles essentielles. Co-auteur Dr. Florence Carrouel de l’Université Claude Bernard Lyon en France a déclaré que tout le monde devrait utiliser ces bains de bouche, car les gens peuvent être infectés et ne pas s’en rendre compte. Bien que d’autres études soient nécessaires pour déterminer les schémas thérapeutiques appropriés, elle suggère d’utiliser trois doses de rince-bouche antiviral la veille d’une réunion et une dose le matin de l’événement. Les patients COVID-19 doivent utiliser un rince-bouche régulièrement pendant sept à 10 jours.

Related Post