Rezig de Biskra: 53 laboratoires de contrôle qualité seront accrédités et la valeur de quantité de dattes exporté ne reflète pas le volume de production en Algérie

124 0

le ministre du Commerce, Kamal Rezig, a confirmé, hier, vendredi, de la wilaya de Biskra qu « une carte nationale de 53 laboratoires de contrôle qualité sera établie avant la fin du premier semestre 2021 ». « Cette carte de laboratoires garantira que les produits locaux et importés destinés à la commercialisation sont surveillés et mis en correspondance », a déclaré le ministre lors de son inspection du laboratoire de contrôle de qualité et de suppression de la fraude dans au coeur de la wilaya dans le cadre d’une visite de travail.

Rezig a également souligné qu ‘«une demande d’accréditation a été soumise pour 7 laboratoires répartis dans plusieurs wialays du pays, y compris la wilaya de Biskra, afin de les rendre éligibles à la certification du système de management de la qualité ISO.

À cet égard, il a déclaré qu ‘ »en coopération avec les laboratoires d’autres secteurs et les laboratoires accrédités du secteur privé, nous aurons un réseau de surveillance des produits qui œuvre pour protéger la santé du consommateur », qu’il considère comme une « ligne rouge » et, comme il l’a dit, « aucun produit local ou étranger ne sera autorisé à Commercialiser qu’après son approbation par ces laboratoires. « 

Concernant la pénurie de lait subventionné, le ministre a révélé qu’il existe un « comité mixte entre les ministères de l’Agriculture, du Développement rural et du Commerce travaillant à reconsidérer la distribution de la matière première utilisée dans la production laitière en augmentant les quotas laitiers ».

Le ministre du Commerce a déclaré que « la mobilisation de plusieurs départements ministériels augmenterait la valeur des exportations algériennes de dattes à 500 millions de dollars », expliquant que « en mobilisant toutes les capacités au niveau des ministères du commerce, de l’agriculture et du développement rural, des finances, de l’industrie et des agriculteurs ainsi que des exportateurs et en travaillant au sein d’une équipe intégrée l’Algérie pourra augmenter la valeur de ses exportations de dattes à 500 millions de dollars.

Rezig a mentionné que « la valeur de la quantité de dattes actuellement exportée ne dépassait pas 40 millions de dollars », commentant que « cette valeur ne reflète pas le volume de production de dattes en Algérie ».

La Direction des services Agricoles de la Wilaya de Biskra prévoit, au cours de la campagne agricole en cours, d’atteindre une production totale de plus de 4,8 millions de quintaux de divers types de dattes réparties en plusieurs variétés, dont la « Daglat Nour », connue pour sa haute qualité et dont la production est d’environ 3,5 millions de quintaux.

Related Post