paroles des animateurs du 4ème jour de la campagne référendaire (VERBATIM)

18 0

[ad_1]

ALGER – Voici des expressions marquantes tirées des interventions samedi des animateurs du 4eme jour de la campagne référendaire sur l’amendement de la Constitution, initié par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

 

– La présidente du parti Tajamoue Amel El Djazair (TAJ), Fatma-Zahra Zerouati de Bouira: « La date du 1er novembre est une opportunité pour opérer un véritable changement et remettre le train sur les rails via une Constitution qui assure un processus sécurisé et prometteur pour la construction de fortes institutions pour une Algérie meilleure ».

 

– Le Secrétaire général (SG) du Rassemblement national démocratique (RND), Tayeb Zitouni, depuis Oran: le projet soumis aux électeurs est « une Constitution des libertés par excellence, dont le pouvoir est celui incarné par le peuple pour construire une Algérie nouvelle, basée sur un Etat de droit, de lois et de libertés. »

 

– Le secrétaire général de l’Organisation nationale des enfants des moudjahidine (ONEM) Khalfa Mebarek d’Oran: « Les citoyens, qu’ils soient enfants de moudjahidine et de chouhada, des membres de la société civile ou des représentants de diverses organisations et couches sociales, doivent se mobiliser pour aller massivement aux urnes, le 1er novembre prochain ».

 

– Le président du mouvement El Islah, Filali Ghouni de Djelfa: Le projet d’amendement de la Constitution « garantit le raffermissement des libertés individuelles et collectives à même de promouvoir la vie politique et associative ».

 

– Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Abou El Fadhl Baadji, d’Annaba: l’amendement de la Constitution proposé à référendum  » consacre le principe de l’alternance au pouvoir à travers la limitation des mandats et ferme la porte, de manière définitive, au pouvoir personnel ».

 

– Le Président du parti du Front El Moustakbel, Abdelaziz Belaid de Laghouat: « L’adoption du projet d’amendement de la Constitution était une première étape dans le processus de construction de l’Algérie nouvelle ».

 

– Le président du parti El Wassit Siyassi, Ahmed Lâaroussi Rouibate de Tlemcen: Le projet du texte soumis au choix des électeurs « répond aux revendications du Hirak populaire », comme « il est considéré comme un document central pour les changements promis par le Président de la République dans son programme électoral ».

[ad_2]

Source link

Related Post