L’Iran peut à nouveau s’armer

L’Iran peut à nouveau s’armer


(Agence Ecofin) – Le ministère iranien des affaires étrangères a annoncé l’expiration de l’embargo de l’ONU sur les armes. L’interdiction de vente d’armes et de matériel militaire lourd devait prendre fin ce 18 octobre, selon l’accord international sur le nucléaire iranien.

Dans un communiqué de presse diffusé ce 18 octobre, le ministère des affaires étrangères a annoncé que l’embargo de l’ONU sur les armes en Iran avait expiré. « A partir d’aujourd’hui, toutes les restrictions sur les transferts d’armes, activités liées et services financiers à destination et en provenance de la République islamique d’Iran, ainsi que toutes les interdictions concernant l’entrée ou le transit de citoyens et responsables militaires iraniens dans les territoires d’Etats membres des Nations unies, sont toutes automatiquement levées », a déclaré le ministère.

L’embargo imposée par l’ONU empêchait la vente d’armes et de matériel militaire lourd à l’Iran, de par la résolution 2231 adoptée le 20 juillet 2015 à l’unanimité par le Conseil de sécurité. Cette restriction, mise en place lors de l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien, devait expirer au 50ème anniversaire de la date d’adoption du Plan d’action « JCPoA », soit le 18 octobre 2020.

Dès ce jour, la République islamique d’Iran peut se procurer ou importer sans aucune restriction les armes et équipements de n’importe quel pays uniquement dans un cadre de défense. La Chine et la Russie ont d’ailleurs confirmé leur volonté de coopérer avec l’Iran sur l’achat et la vente d’armes.

Cette expiration est considérée comme une victoire contre les Etats-Unis, qui avaient plusieurs fois tenté de faire prolonger l’embargo. Le ministère a profité de l’occasion pour exhorter les Etats-Unis à abandonner leur demande rejetée en août dernier par le conseil de sécurité de l’ONU.

Aïsha Moyouzame





Source link

nextalgeria