Les célébrations de El mawlid ennabawi echarif dans les mosquées sont interdites

45 0

Dans une déclaration aujourd’hui, lundi, le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a appelé à la nécessité d’un « strict respect » des mesures préventives à l’occasion de la célébration du mawlid nabawi cherif , et ceci à la lumière de l’éclatement de l’épidémie de Corona.

Le ministère a expliqué que «le peuple algérien s’apprête à célébrer cet évènement, à l’instar des peuples islamiques, dans des conditions de santé exceptionnelles en raison de la propagation de la pandémie Corona et de son exacerbation à travers le monde, ce qui nécessite une action selon le communiqué du premier ministère publié le 25 octobre 2020, qui confirme la poursuite de prise des précautions, surtout en ces jours où il y a une augmentation remarquable du nombre d’infections.

Le communiqué a ajouté que cette situation exigeait « la volonté de respecter strictement les instructions et les mesures de prévention et de précaution et de redoubler de vigilance pour lutter contre cette épidémie et limiter sa propagation, comme approuvé par les déclarations du Comité ministériel pour la Fatwa et confirmées par les rapports du Comité scientifique et du Comité de suivi de l’ouverture progressive des mosquées ».


À cet égard, le Ministère des affaires religieuses et des Wakfs appelle tous les membres de la société à «organiser les célébrations de El mawlid el nabawi dans les salles prévues à cet effet, en coordination avec les autorités locales, à la lumière du respect des mesures préventives et de l’application des règles sanitaires, et il est interdit de les faire dans les mosquées ou dans leurs cours.

Il a également exhorté les Algériens à « célébrer cette grande occasion chez eux en adhérant aux procédures requises qui protègent les individus contre la transmission de l’infection », ainsi qu’à « adhérer pleinement aux mesures de santé contre la distanciation physique et le port d’un masque protecteur lors de divers rassemblements et banquets, afin de préserver les âmes ».

La déclaration soulignait «la nécessité de faire preuve de responsabilité individuelle et collective et de ne pas se montrer complaisant en adhérant aux mesures sanitaires pour protéger la vie des gens», avec la nécessité d’éviter de célébrer el mawlid en utilisant des pétards et des feux d’artifice, étant donné les risques et les dommages de ces dérniers dans la société.

Related Post