Le succès des micro-entreprises, tributaire de leur partenariat

157 0

[ad_1]

SETIF – Le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des micro-entreprises, Nassim Diafat a plaidé mardi à Sétif pour « un partenariat et une coopération entre les micro-entreprises productives devant permettre d’assurer leur succès ».

« Le succès des micro-entreprises est tributaire de leur partenariat et leur coopération, vu la complémentarité qui existe entre beaucoup de micro-entreprises en matière de production et de commercialisation », a affirmé M. Diafat en marge du second jour de sa visite de travail dans la wilaya, où il a inspecté plusieurs micro-entreprises, créées dans les communes de la wilaya, au titre des dispositifs d’aide à l’emploi.

M. Diafat a souligné que « la nouvelle stratégie de l’Agence nationale de soutien et de promotion de l’entreprenariat (future appellation de l’Ansej) sera axée sur les valeurs de communication au sein de la communauté des micro-entreprises productives pour la promotion de leurs produits et la satisfaction de la demande du marché sur multiples articles ».

La stratégie, a-t-il ajouté, sera également basée sur « le soutien et l’accompagnement des micro-entreprises, le partage de leurs expériences et la coopération entre elles et avec le ministère délégué ainsi que l’Agence nationale de soutien et de promotion de l’entreprenariat pour booster ces micro-entreprises et en faire un noyau de l’économie nationale ».

Evoquant le verrou du foncier industriel, le ministre délégué a assuré qu’il sera résolu dans « deux mois à compter d’aujourd’hui », réitérant la disponibilité de l’Etat avec les autorités locales d’accompagner les premiers jeunes bénéficiaires de fonciers industriels.


Lire aussi: Micro-entreprises: nouvelles facilitations pour un meilleur accompagnement 


« L’Etat est tenu à l’échelle nationale mais aussi locale d’aider ces jeunes porteurs de projets qui constituent une des pierres angulaires à l’édifice de l’économie nationale », a indiqué, M. Diafat affirmant que son département et nombre de sociétés publiques sont disposés à assurer des espaces à louer à ces jeunes pour l’exercice de leurs activités notamment les micro-entreprises trouvant du mal à accéder à des espaces d’activité.

Toutes les mesures ont été prises à l’échelle centrale pour le succès de ces micro-entreprises, a souligné M. Diafat assurant « qu’en cas de coopération effective entre tous les acteurs de terrain, l’Algérie aura d’ici la fin de l’année prochaine un important tissu d’entreprises ».

Au second jour de sa visite de travail dans la wilaya, le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des micro-entreprises a inspecté plusieurs micro-entreprises créées dans le cadre du dispositif Ansej dont une micro-entreprise de production d’articles d’emballage en papier à Ain Oulmène et trois autres de ferronnerie, de menuiserie métallique et d’injection de plastique à El Eulma.

Le ministre délégué avait présidé lundi après-midi au siège de la wilaya une rencontre avec des responsables de micro-entreprises de jeunes des divers dispositifs, assurant que « le projet d’amendement de la Constitution soumis au référendum, le 1er novembre prochain ouvre grand aux jeunes la porte de l’investissement, leur assure un avenir économique prometteur et garantit une liberté totale aux investisseurs ».

[ad_2]

Source link

Related Post