La Nouvelle-Calédonie va dire si elle veut rester française

111 0

[ad_1]

(Agence Ecofin) – L’archipel kanak du Pacifique-Sud, français depuis près de 150 ans, va choisir ce dimanche s’il souhaite rester français ou bien prendre son indépendance.

Lors d’une première consultation, en novembre 2018, les électeurs avaient décidé de rester français par 56,7% des suffrages exprimés. Ce second scrutin vise à confirmer ou à infirmer ce choix, en conformité avec le processus de décolonisation qui avait été fixé en 1988 par les accords de Matignon.

La Nouvelle-Calédonie qui dispose d’importantes réserves de nickel, a connu des réformes ces dernières années, pour rééquilibrer les pouvoirs politiques et économiques en faveur de la population kanak.

Selon les observateurs, ce second vote devrait confirmer le premier, même si les indépendantistes qui dénoncent des inégalités persistantes, restent populaires.



[ad_2]

Source link

Related Post