la composition du gouvernement de transition

149 0

[ad_1]

(Agence Ecofin) – Le Président, Bah N’Daw, a signé ce lundi le décret portant nomination des membres du gouvernement censé conduire la transition au Mali. Il s’agit d’une équipe essentiellement composée de nouvelles personnalités et de militaires.

Le nouveau président du Mali, Bah N’Daw, et le premier ministre, Moctar Ouane, ont rendu publique ce lundi 05 octobre, la composition du gouvernement censé conduire la transition de 18 mois dans le pays.

Il s’agit d’une équipe militaro-civile composée de 25 membres, dont de nombreux nouveaux détenteurs de portefeuilles ministériels.

La nomenclature de ce gouvernement de transition qui intègre à certains postes stratégiques les membres de la junte militaire constitue une sorte de compromis face aux exigences de la CEDEAO qui insiste, entre autres, sur la clarification du rôle du vice-président et la dissolution du CNSP avant toute levée des sanctions imposées au pays depuis la chute de l’ex-président Ibrahim Boubacar Keïta.

Liste du gouvernement de transition

Président de la Transition, Chef de l’état : Bah N’Daw

Vice-Président : Assimi Goita

Premier ministre : Moctar Ouane

  1. Ministre de la Défense et des anciens Combattants : Col Sadio Camara
  2. Ministre de la Justice, garde des Sceaux : Mohamed Sida Dicko
  3. Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation : Lt Col Abdoulaye Maiga
  4. Ministre de la Sécurité et de la Protection civile : Col Modibo Koné
  5. Ministre la Réconciliation nationale : Col Major Ismaël Wagué
  6. Ministre de la refondation de l’Etat chargé des relations avec les institutions : M. Mohamed Coulibaly
  7. Ministre des transports et des infrastructures : M. Makan Fily Dabo
  8. Ministre des affaires étrangères et de la Coopération internationale : M. Zeyni Moulaye
  9. Ministre de l’économie et des Finances : M. Alfousseyni Sanou
  10. Ministre des affaires foncières, de l’urbanisme et de l’habitat : M. Dionké Diarra
  11. Ministre de l’industrie, du commerce et de la promotion des investissements : M. Arouna Niang
  12. Ministre de la communication et de l’économie numérique : Dr Hamadoun Touré
  13. Ministre de la culture, de l’artisanat et du tourisme : Mme Kadiatou Konaré
  14. Ministre de l’éducation nationale : Pr Doulaye Konaté
  15. Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Pr Amadou Keïta
  16. Ministre de la santé et du développement social : Dr Fanta Siby
  17. Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche : M. Mahmoud Ould Mohamed
  18. Ministre des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine : M. Al Hamdou Ag Ilène
  19. Ministre du Travail et de la Fonction publique – PPG : Me Harouna Mahamadou Touréh
  20. Ministre de l’emploi et de la formation professionnelle : M. Mohamed Salia Touré
  21. Ministre de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable : Mme Bernadette Keïta
  22. Ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille : Mme Bintou Founé Samaké
  23. Ministre des Mines, de l’Energie et l’eau : M. Lamine Seydou Traoré
  24. Ministre de la Jeunesse et des Sports : M. Moussa Ag Attaher
  25. Ministre des Affaires religieuses et du Culte : Dr Mahamadou Koné.

Lire aussi:

23/09/2020 – Mali: les défis économiques de Bah N’Daw, président de la transition

27/09/2020 – Mali : l’ancien ministre des affaires étrangères, Moctar Ouane, nommé Premier ministre de la transition

17/09/2020 – Mali : la CEDEAO réaffirme son exigence pour une transition civile, en plus de la dissolution du CNSP

29/08/2020 – Mali : la CEDEAO exige une transition d’un an et la désignation d’un président civil non candidat à l’élection

08/09/2020 – Mali : la Cedeao somme les putschistes de désigner un président civil, d’ici le 15 septembre

13/09/2020 – Mali : la junte s’engage à une transition de 18 mois

14/09/2020 – Mali : l’opposition dénonce une « volonté d’accaparement et de confiscation du pouvoir au profit du CNSP »



[ad_2]

Source link

Related Post