Ghouini appelle les membres du mouvement El Islah à se mobiliser pour la réussite du référendum

25 0

[ad_1]

ALGER-Le président du Mouvement El-Islah, Filali Ghouini a appelé, samedi à Alger, les responsables des bureaux de wilayas à se mobiliser, en votant en faveur de la révision de la Constitution, exhortant les partenaires politiques à coordonner pour la réussite de l’échéance du 1er novembre.

Animant une conférence politique, en préparation du référendum sur la révision de la Constitution consacrée à l’encadrement des responsables des bureaux du mouvement dans les wilayas du centre pour discuter l’étape qui précédera ce rendez-vous électoral, M. Ghouini a souligné que « l’Algérie se prépare pour une Constitution consensuelle et durable qui sera à la hauteur des aspirations de son peuple », indiquant que son mouvement « est à l’abri des surenchères politiques et refuse toutes les voies proposées en dehors de la volonté populaire ».

Réitérant la position du mouvement en faveur de la révision de la Constitution, M. Ghouini a appelé les responsables des bureaux communaux et de wilayas ainsi que les élus du mouvement dans les différentes assemblées à « organiser la campagne électorale et à œuvrer pour une mobilisation dans ce sens à travers des meetings populaires et des sorties de proximité à travers tout le pays, particulièrement dans l’Algérie profonde pour la réussite de la prochaine révision de la Constitution ».

M.Ghouini a appelé tous les partenaires politiques, les partis politiques, les personnalités nationales, les organisations, les syndicats, les associations et les citoyens à « une coordination collective durant la campagne électorale pour la réussite de la prochaine échéance ».

Dans ce contexte, il a relevé « une dynamique » notable sur la scène politique, notamment en ce qui concerne la révision de la Constitution qui est à la tête du chantier de réforme politique qui sera suivi certainement par d’autres chantiers de réforme, à travers l’actualisation et le renouvellement des différentes lois et règlementations en adéquation avec la prochaine Constitution ».

A cet effet, il a souligné la détermination de son mouvement à « poursuivre le combat avec tous les valeureux du pays pour que l’élite de la société soit en première ligne sur la scène politique et puisse participer à la gestion des affaires publiques à différents niveaux ».

Cette révision de la Constitution, qui sera soumise à référendum le 1er novembre prochain, « a obtenu un large consensus dans le pays, pour l’édification de l’Algérie nouvelle, la consécration de la souveraineté populaire et le renforcement de la cohésion nationale, de même qu’elle satisfait les principales revendications du Hirak populaire et revendications de la classe politique ».

Il a insisté sur l’impératif « d’élargir la participation citoyenne àtravers une bonne exploitation de l’information nationale et locale pour  informer le citoyen sur le contenu de la révision », se disant optimiste quant à la « réussite des réformes politiques du pays, et à leur tête la révision de la Constitution ». 

[ad_2]

Source link

Related Post