80% des machines de paiement électronique sont opérationnelles

80% des machines de paiement électronique sont  opérationnelles

Le président et directeur général du Crédit populaire algérien, Mohamed Dahmani, a annoncé aujourd’hui, samedi, à Bouira, que 80% des dispositifs de paiement électronique «sont actuellement opérationnels».

Dahmani a confirmé lors de son intervention dans le cadre d’une visite de travail et d’inspection du ministre de la Numérisation et des Statistiques, Mounir Khaled Barah, dans la wialaya de Bouira que 80% des machines de paiement électronique installées à travers le pays “sont actuellement opérationnelles”.

Dans le même contexte, il a annoncé que 5 000 appareils ont été installés, tandis que 5 000 autres sont en cours d’installation. «Il y a 10 mille appareils de paiement électronique à travers le pays, dont 5 000 sont en cours d’installation», selon ce que le président et directeur général de crédit populaire algérien a expliqué au ministre lors de sa visite à l’agence locale de cette institution bancaire à Bouira.

Dans le cadre des efforts de digitalisation et de développement du crédit populaire algérien, il a également été annoncé que les cadres de cette banque publique «émettraient dans le futur 200 000 livrets électroniques d’épargne» destinés aux clients de cet organisme financier.

Il a également été évoqué la programmation de l’émission «d’environ 200 000 carnets d’épargne électroniques, dont 50 000 sont attendus au cours de la semaine prochaine», selon ce que l’un des cadres centraux de cette banque a expliqué au ministre.

Barah a salué ce travail qui “rassurera et sécurisera la plupart des clients”, a déclaré le ministre.

Lors de sa visite, Barah a exhorté les responsables locaux et centraux du secteur à travailler à la vulgarisation des dispositifs de paiement électronique pour surmonter le problème du manque de liquidités d’une part et afin de s’adapter progressivement à l’utilisation des technologies modernes d’autre part.

Imene K