L’OIF et une start-up française lancent des formations pour les professionnels du cinéma en Afrique

92 0

[ad_1]

(Agence Ecofin) – L’OIF s’est associée à LAFAAAC (l’Académie franco-anglophone des arts audiovisuels et du cinéma) pour proposer des formations sur la coproduction aux professionnels du cinéma en Afrique. Elles sont disponibles sur l’application mobile de LAFAAAC.

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et la start-up française LAFAAAC (Académie franco-anglophone des arts audiovisuels et du cinéma) proposent des formations sur la coproduction internationale dans les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique).

Le programme est destiné en priorité aux professionnels du cinéma. Il s’agit de formations innovantes, d’environ 6 heures, accessibles via l’application mobile de LAFAAAC, en téléchargement libre sur Google Play et App Store.

La formation aborde principalement la thématique liée au montage de projet de coproduction (de film, de fiction ou série TV, de documentaire ou web série) portant sur des sujets tels que : le rôle des acteurs, les questions à se poser au moment de démarrer, l’élaboration d’un contrat de coproduction, la construction d’une stratégie de financement, la négociation des droits, et les risques et les bonnes pratiques.

Les formations conçues par LAFAAAC intègrent le savoir-faire d’un universitaire spécialisé dans l’économie du cinéma africain, Claude Forest, et l’expérience de producteurs et réalisateurs comme Ama Ampadu (Ghana), Apolline Traoré (Burkina Faso), Rachèle Magloire (Haïti), Gnama Baddy Dega (Côte d’Ivoire / Guadeloupe), Michel K. Zongo (Burkina Faso) et Sébastien Onomo (France / Cameroun).

Plus d’informations

Vanessa Ngono Atangana



[ad_2]

Source link

Related Post