Afrique

le déficit budgétaire 2020/2021 risque de dépasser les 7,5% (gouvernement)


(Agence Ecofin) – Au Kenya, le déficit budgétaire 2020/2021 pourrait dépasser les prévisions de 7,5% annoncées en juin par le gouvernement. Cette nouvelle estimation est notamment due aux mauvaises performances attendues en termes de recouvrement des recettes pour l’exercice financier en cours.

Le déficit budgétaire de l’Etat kényan pour l’année 2020/2021 pourrait dépasser le chiffre de 7,5% du PIB prévu par le gouvernement en juin. C’est ce que rapporte l’agence de presse Reuters, citant Ukur Yatani (photo), ministre des Finances du pays.

Selon le responsable cette prévision pessimiste est due à des recettes qui s’annoncent en baisse par rapport aux objectifs fixés au début de l’année fiscale qui a débuté en juillet. Au cours des deux premiers mois de l’exercice financier 2020/2021, les recettes collectées par l’Etat ont été inférieures de 40 milliards de shillings (368 millions $) aux prévisions initiales.

Si aucun chiffre n’a été communiqué par rapport au nouveau déficit budgétaire prévu, le ministre Yatani indique que plusieurs mesures sont déjà envisagées pour y faire face. « Il se pourrait que le gouvernement se contente de réduire certaines dépenses, en particulier celles concernant les projets qui avancent lentement […] Nous devrions donc obtenir des dividendes substantiels […] Dans les deux ou trois prochaines semaines, nous aurons des feuilles de route fermes », a-t-il indiqué. De plus, une Loi de Finances rectificative devrait être présentée au Parlement, d’ici le mois de janvier.

Cette annonce intervient dans un contexte particulier pour l’économie des pays africains affectés par la pandémie de covid-19. Alors que les prévisions du FMI annonçaient une récession pour le pays cette année, la reprise du secteur horticole, un des secteurs clés de l’économie kényane, a poussé les autorités à revoir à la hausse leurs estimations de croissance 2020.   

Notons que le pays espère bénéficier d’un soutien budgétaire de la Banque mondiale pour l’exercice financier 2021/2022.

Moutiou Adjibi Nourou





Source link

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer