Ascoma se tourne vers le libanais Chedid Capital pour se renforcer en Afrique

83 0

[ad_1]

(Agence Ecofin) – Ascoma est en voie d’être contrôlé par Chedid Capital, une holding d’investissement basée au Liban. La perspective pour le courtier en assurance de recevoir d’importants moyens a été décisive dans l’accord, selon la famille Husson qui cède sa participation majoritaire.

La famille Husson, actionnaire de référence du courtier en assurance Ascoma qui est présent dans 21 pays en Afrique, a entamé des négociations exclusives avec Chedid Capital, une holding d’investissement basée au Liban, pour lui céder une participation majoritaire. Les raisons profondes de cette transaction n’ont pas été données

« Ma famille cède ses activités en Afrique tout en restant associé au groupe Chedid dont nous avons pu apprécier le grand professionnalisme, le sérieux et l’intégrité », a fait savoir Hervé Husson président du groupe Ascoma. Les comptes financiers de l’entreprise ne sont pas accessibles.

Il n’est donc pas exclu que suite à la multiplication des risques divers en Afrique auxquels s’est ajoutée la pandémie de covid-19, son bilan ait été mis à rude épreuve comme c’est le cas pour presque tous les acteurs du secteur dans la région.

Sur le site internet du groupe basé à Monaco, il est indiqué que pour l’exercice 2019, ses activités ont généré des revenus de l’ordre de 54 millions d’euros. On ignore ce que lui a coûté l’ensemble des charges liées à ses activités d’assurance.

En même temps que les changements dans les conditions d’exploitation sur beaucoup de ses marchés africains, Ascoma devrait augmenter ses fonds propres pour se conformer à la réglementation. Là aussi il est difficile de savoir si toutes ses filiales sont à jour

« Nous avons été séduits par le projet ambitieux d’acquisition proposé par Farid Chedid [CEO de Chedid Capital, Ndlr] et ses équipes au groupe Ascoma. Nous croyons beaucoup en ce projet qui permettra au nouveau groupe d’accélérer sa croissance grâce à des synergies importantes entre les équipes et le savoir-faire d’Ascoma d’une part, et l’expertise et les importants moyens supplémentaires de Chedid Capital d’autre part », a fait savoir M. Husson dans le communiqué qui annonce l’opération, preuve que le renflouement financier est un des objectifs du présent accord.

Dans tous les cas, la transaction qui a été annoncée depuis le 3 septembre 2020 par Chedid Capital devra recevoir les approbations des régulateurs des différents pays où le courtier exerce.

Après le français Gras Savoye, un des leaders du courtage d’assurance, qui a été repris par le groupe américain Willis Towers Watson, Ascoma cède à son tour, ses marchés africains.

Idriss Linge



[ad_2]

Source link

Related Post