Une attaque informatique paralyse la bourse néo-zélandaise

80 0

[ad_1]

(Agence Ecofin) – Le marché néo-zélandais fait face depuis quelques jours à une attaque informatique de grande ampleur qui l’a contraint à interrompre ses activités.

« Nous rencontrons actuellement des problèmes de connectivité qui semblent être du même ordre que ceux causés par de sérieuses attaques DDoS (déni de service distribué) intervenues la semaine dernière depuis l’étranger », a affirmé New Zealand Exchange (NZX), l’Autorité de régulation des marchés financiers, dans un communiqué.

D’après elle, « aucun système interne n’a été compromis et les informations commerciales n’ont pas été violées » lors de ces attaques.

Pour contrer ces attaques, les Services de Renseignements, notamment le GCSB (agence de renseignements de la Nouvelle-Zélande chargée de protéger l’infrastructure du pays contre les attaques en ligne), se sont mobilisés avec d’autres organismes nationaux voire internationaux, a indiqué la source. Toutefois, la situation n’aurait pas sensiblement évolué, à l’aune de la persistance des perturbations, ce vendredi 28 août.

Du reste, si les attaques visant à bloquer une bourse sont des phénomènes quasi-ordinaires, celles qui suspendent les activités de cotations sont assez rares, indique-t-on.

S’agissant de l’identité des auteurs de cette attaque, elle reste pour l’heure, totalement inconnue.

Séna Akoda



[ad_2]

Source link

Related Post