Tiger Brands cèdera ses activités dans la viande transformée pour près de 25 millions $

88 0

[ad_1]

(Agence Ecofin) – En Afrique du Sud, Tiger Brands vendra ses actifs dans la viande transformée à deux entreprises locales pour 24,7 millions $. Cette décision s’inscrit dans la stratégie du groupe visant à se délester de cette division qui peine à redécoller depuis le déclenchement de l’épidémie de listériose en 2017. 

Tiger Brands, le fabricant sud-africain de biens de consommation, a annoncé la vente de ses actifs dans la viande transformée pour la somme de 428 millions de rands (24,7 millions $) à deux entreprises locales.

D’après les détails relayés par Reuters, Molare Proprietary Limited, l’un des principaux acteurs de la filière porcine devrait acquérir ses activités d’abattoir basées à Olifantsfontein pour 117 millions de rands. De son côté, Silver Blade, filiale du producteur avicole Country Bird, reprendra les usines de transformation de viande basées à Germiston, Polokwane et Pretoria contre 311 millions de rands.

Selon Noël Doyle, directeur exécutif de Tiger Brands, la transaction n’affectera pas les quelque 1 000 emplois générés par les activités dans la viande et ne souffrira pas d’éventuelles retombées du processus judiciaire dans lequelle l’entreprise est engagée actuellement. 

En effet, la compagnie est visée par un recours judiciaire collectif en raison de l’implication de son usine basée à Polokwane dans le déclenchement il y a plus de 3 ans d’une vague de contaminations à la listériose ayant fait plus de 200 morts. Cet épisode qui a engendré d’importantes difficultés économiques au niveau des activités de la viande transformée a conduit la compagnie à classer ladite division comme ne répondant plus aux objectifs de son portefeuille d’activités. 

Pour rappel, Tiger Brands fêtera son centenaire en 2021.

Espoir Olodo 

Lire aussi :

25/05/2020 – Afrique du Sud : Tiger Brands envisage des suppressions d’emplois pour contrer l’impact du coronavirus



[ad_2]

Source link

Related Post