séminaire de validation des fiches de cours du cycle primaire

135 0

[ad_1]

ALGER – Le ministre de l’Education nationale, Mohamed Ouadjaout, a présidé, lundi à Alger, un séminaire national de validation des fiches de cours du cycle d’enseignement primaire, une revendication pressante des enseignants de ce palier.

Deuxième du genre après celui consacré, en février dernier, à l’élaboration, l’unification et l’approbation des fiches de cours, ce séminaire constitue « la dernière étape d’un processus, lancé au début de l’année en cours, avec la validation officielle des fiches de cours du cycle d’enseignement primaire », a souligné M. Ouadjaout.

Il a précisé, dans ce contexte, qu’outre la validation des fiches élaborées, cette rencontre vise à « définir le mécanisme de leur révision et le mécanisme de leur diffusion », à « mettre en place un dispositif d’élaboration, de valorisation et d’accompagnement de l’exploitation de ces plans de cours « .

Le ministre de l’Education nationale a expliqué que l’élaboration de notes pédagogiques types pour accompagner le système d’enseignement et répondre à l’une des revendications des enseignants du cycle primaire, à savoir l’allègement du fardeau de la préparation quotidienne de fiches de cours, vise à « doter l’enseignant d’outils de travail lui permettant d’accomplir sa mission pédagogique, notamment pour ceux non issus des Ecoles normales supérieures (ENS).


Lire aussi: Covid-19: aménager les établissements scolaires en prévision des épreuves


Il s’agit également d’unifier les fiches de cours en circulation entre enseignants en vue de garantir un enseignement équitable tout en maintenant la liberté de modification dans le respect des objectifs tracés, a-t-il ajouté.

Soulignant, à ce propos, que les fiches « ne sont pas contraignantes pour l’enseignement, qui peut s’en servir en les adaptant aux besoins du cour et du niveau des élèves », M. Ouadjaout a assuré que ce travail pédagogique « pourra faire l’objet, de manière permanente, de révision, de modification et  d’amélioration à travers un mécanisme qui sera convenu lors de ce rencontre ».

A cette occasion, le ministre de l’Education nationale a tenu à saluer « les efforts de tous ceux qui ont participé à ce travail pédagogique en cette conjoncture exceptionnelle induite par la pandémie Covid-19 et le confinement sanitaire ».

Pour rappel, le ministre de l’Education avait donné, en janvier dernier, le coup d’envoi officiel du projet d’élaboration de fiches de cours modèles spécifiques au cycle primaire, qui étaient une revendication pressante des enseignants de ce cycle pour faciliter leur mission pédagogique et améliorer leur rendement éducatif.

[ad_2]

Source link

Related Post