Massmart bondit en bourse, malgré ses pertes du premier semestre 2020

78 0

[ad_1]

(Agence Ecofin) – Massmart a bondi de 12,5% sur la Bourse de Johannesburg, malgré l’annonce d’une perte au premier semestre 2020. Cette perte de moindre importante rassure les investisseurs de même que l’annonce d’un plan de réduction des charges d’exploitation de l’entreprise.

L’action de Massmart, la filiale en Afrique du Sud de Walmart, le géant américain de la grande distribution, a bondi de 12,45% ce jeudi 27 août 2020 sur la Bourse de Johannesburg où elle est cotée alors même que l’entreprise a annoncé une perte nette de 266,6 millions de rands (15,6 millions $) au cours du premier semestre 2020. Cet engouement du marché qui peut sembler contradictoire trouve cependant une explication.

Déjà, la perte affichée est largement inférieure à ce à quoi s’attendaient les investisseurs ; ce qui a dû leur faire plaisir. Aussi, Massmart qui a une présence dans 19 pays africains a revu à la hausse son objectif de réduction des coûts d’exploitation. Mitchell Slape (photo), directeur général de l’entreprise, a expliqué lors d’un échange avec des analystes qu’il est désormais question de réduire les dépenses de l’ordre de 113 millions $ sur les trois prochaines années.

Dans la logique des investisseurs, la perte n’est pas perçue en elle-même comme un problème, mais c’est sa portée qui fait l’objet d’appréciation. La perte moins importante que prévu de Massmart est considérée par certains investisseurs comme un gain d’opportunité. De même, la perspective de réduction des coûts d’exploitation permet d’anticiper sur une possible hausse des marges, lorsque les conditions de marché vont redevenir normales.

Massmart et Walmart comptent comme actionnaires d’importantes sociétés d’investissement américaines, britanniques et européennes, qui ont la capacité de naviguer sur de longues périodes de cycles d’investissement. La hausse de la valeur boursière rend compte de la tendance du marché à considérer que l’entreprise peut surmonter ses problèmes actuels et revenir à des niveaux de performance d’avant la covid-19.

Idriss Linge



[ad_2]

Source link

Related Post