Petra Diamonds enregistre une performance en baisse pour l’exercice 2020

21 0

[ad_1]

(Agence Ecofin) – En Afrique du Sud, la pandémie de Covid-19 et ses conséquences ont plombé les résultats de Petra Diamonds pour l’exercice 2020. La société présente également en Tanzanie, a produit 3,59 millions de carats de diamants, en baisse de 7 % avec, en conséquence, des revenus qui ont diminué de 36 %.

La compagnie minière Petra Diamonds, active dans l’extraction de diamants en Afrique du Sud et en Tanzanie, a publié jeudi son bilan opérationnel et financier pour l’exercice 2020, achevé le 30 juin dernier. Malgré une performance élevée durant les neuf premiers mois de l’exercice, la production de diamants a diminué de 7 % en glissement annuel pour s’établir à 3,59 millions de carats. Cela s’explique en grande partie par le confinement imposé en avril par le gouvernement sud-africain pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Les résultats financiers de la compagnie ont pâti de cette contre-performance, avec un chiffre d’affaires en baisse de 36 % (295,8 millions $). Ces chiffres auraient sans doute été meilleurs sans la faiblesse actuelle des prix et de la demande de pierres précieuses. Cette situation, associée aux restrictions de voyage affectant ses clients, a obligé Petra à renoncer en mai et juin, à ses traditionnels appels d’offres.

Pour rappel, Petra Diamonds détient trois mines de diamants en Afrique du Sud, dont Cullinan, Finsch, Koffiefontein. Elle possède également la mine Williamson en Tanzanie, placée en régime de maintenance et entretien depuis avril.

Lire aussi :

15/10/2019 – Petra a payé 23,1 millions $ de taxes et redevances dans les pays où elle opère en 2018/19



[ad_2]

Source link

Related Post