La réunion médias publics-AACI évoque le rôle de la presse dans la coopération internationale

28 0

[ad_1]

ALGER – Les responsables des médias publics ont pris part, samedi à Alger, à une séance de travail avec l’Agence algérienne de coopération internationale pour la solidarité et le développement (AACI), présidée par le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, le Pr. Amar Belhimer.

Cette prise de contact, qualifiée ainsi par le ministre, en appelle d’autres pour mieux coordonner l’action de la presse publique, déterminer sa présence et son redéploiement à l’étranger particulièrement en Afrique en complément des dispositifs de la diplomatie algérienne.

La réunion a permis aux responsables des médias publics de mieux s’informer sur les missions et attributions de l’AACI, en particulier dans le domaine de la communication, tel que cela a été expliqué par le directeur général de cette institution, Chafik Mesbah.

L’Agence algérienne de coopération internationale pour la solidarité et le développement a été créée le 11 février 2020 par décret présidentiel, rappelle-t-on.

Les missions attribuées à cette agence sont de différents ordres. Elle a pour mission de participer à la mise en œuvre de la politique nationale de coopération internationale aux plans économique, social, humain, culturel, cultuel, éducatif, scientifique et technique, a notamment développé M. Mesbah.

L’agence a, en outre pour mission d’apporter son concours à l’appareil diplomatique et aux ministères concernés pour la mobilisation optimale de l’assistance technique et financière extérieure au service du développement national, note-t-il.

L’AACI a également pour rôle, la réalisation d’études de veille stratégique, la prospection ainsi que toutes analyses concourant à l’efficacité de la politique de coopération international, a complété le premier responsable de l’Agence.


Lire aussi: Belhimer: l’accès des médias à l’information relève du « droit au service public »


Abordant, le rôle des médias publics, M. Mesbah qui a indiqué s’attendre à une parfaite coordination avec les différents secteurs dans le déploiement des missions de l’agence de coopération internationale, a mis en exergue la nécessité de définir et de mettre en place une stratégie à long terme entre les différents acteurs.

De leur côté, les responsables des organes publics d’information présents à cette réunion, ont présenté leurs actions actuelles et futures menées à l’échelle internationale. Ils ont notamment mis en relief leur adaptation aux changements continus engendrés par les nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Ils ont longuement débattu autour de la nécessité de renforcer leur présence au sein des organismes internationaux de presse tels que l’ASBU, l’UAR, l’UER concernant l’EPTV et l’ENRS.

Concernant l’APS, son premier responsable a insisté sur le redéploiement de ses bureaux à l’étranger en adéquation avec les intérêts de l’Algérie dans le cadre d’une nouvelle stratégie conformément aux nouvelles donnes internationales.

La réunion s’est achevée sur l’utilité d’organiser des réunions par secteur spécialisé afin de mieux cerner toutes les contraintes et difficultés rencontrées par les organes de presse publiques dans leurs missions.

Ont assisté à cette réunion, le secrétaire général du ministère de la communication, les responsables de l’APS, EPTV, ENRS, ANEP, CIP, TDA et les proches collaborateurs du directeur général de l’Agence algérienne de coopération internationale.

[ad_2]

Source link

Related Post