En Afrique du Sud, les espaces urbains délaissés sont transformés en potagers

19 0

[ad_1]

(Agence Ecofin) – Transformer les espaces urbains inexploités en jardins potagers, c’est l’idée concrétisée par l’entreprise sud-africaine Biakudia Urban Farming Solutions. La fondatrice, Joséphine Katumba, inscrit ainsi l’agriculture dans une démarche de transition écologique des villes.

Biakudia Urban Farming Solutions, une entreprise sud-africaine spécialisée en agriculture urbaine, transforme les lieux délaissés des villes en potagers. Les espaces se veulent à la fois pédagogiques et ludiques, où les habitants des villes se reconnectent avec les pratiques agricoles et apprennent des notions sur l’importance d’une alimentation bio.

L’idée de créer Biakudia Urban Farming Solutions est venue d’une situation à laquelle la fondatrice, Joséphine Katumba, a été confrontée. Originaire du Congo, sa famille installée en Afrique du Sud ne trouvait pas les légumes qu’elle avait l’habitude de consommer au pays natal. Sa mère a décidé de créer un potager à la maison afin de cultiver elle-même ces légumes.

Après avoir fait le constat du manque d’entretien de certaines zones urbaines, la jeune entrepreneure s’inspire de l’idée du potager familial et suit une formation sur l’agriculture urbaine pour végétaliser ces espaces. Son programme de formation soutenu par l’organisation Technoserve et la structure bancaire Citibank lui permet d’obtenir un financement pour la création de son entreprise en juillet 2019.

Joséphine Katumba travaille avec des architectes, ingénieurs, nutritionnistes et agriculteurs pour aménager les espaces inexploités dans les entreprises, les écoles et les lieux d’habitation. En plus de contribuer à la transition écologique des villes, l’agriculture urbaine permet de lutter contre l’insécurité alimentaire en fournissant aux habitants des espaces où ils peuvent s’approvisionner en denrées.

À long terme, Joséphine Katumba espère développer une communauté de 10 000 agriculteurs urbains au sein des habitants des villes sud-africaines.

Aïsha Moyouzame



[ad_2]

Source link

Related Post