EABL enregistre un bénéfice net après impôts de 65 millions $ en 2020, son pire résultat depuis 2014

29 0

[ad_1]

(Agence Ecofin) – En 2020, EABL, le leader du marché de la bière en Afrique de l’Est a enregistré un bénéfice net après impôts de 65 millions $. Ce montant représente le pire résultat du groupe depuis 2014 et s’explique essentiellement par les conséquences liées à la pandémie du coronavirus.

En 2020, la East African Breweries Limited (EABL) a vu ses indicateurs financiers dans le rouge au terme de son exercice 2020 s’achevant le 30 juin dernier. Le leader du marché régional de la bière a enregistré un bénéfice net après impôts de 7 milliards de shillings (65 millions $).

Ce montant marque une baisse de 39 % par rapport à l’exercice précédent et représente en outre, le pire résultat de la compagnie depuis 2014 où le bénéfice net avait été de 6,85 milliards de shillings.

Cette contreperformance est attribuable au ralentissement économique lié à la crise du coronavirus qui a pesé sur le pouvoir d’achat des consommateurs notamment dans le dernier trimestre. Le groupe pâtit également de l’interdiction de vente d’alcool et des fermetures de bars imposées notamment au Kenya et en Ouganda depuis plus de trois mois.

Ces différents facteurs ont conduit à une baisse de la demande de ses produits qui s’est traduite par des ventes nettes en chute de 9,2 % à 74,9 milliards de shillings (695 millions $) sur l’exercice 2020.

En réaction à cette situation financière délicate, le Conseil d’administration a annoncé la suspension du paiement de dividendes complémentaires aux actionnaires afin d’économiser une enveloppe de 4,7 milliards de shillings.

« Le dividende intérimaire de 3 shillings par action payé en avril 2020 sera le dividende définitif pour l’exercice 2020 », indique le groupe dans un communiqué.

Pour rappel, le titre de la compagnie a chuté de 19 % depuis le début de son exercice 2020 à 160,75 shillings à la clôture mercredi dernier sur le Nairobi Stock Exchange (NSE), d’après Bloomberg. EABL possède des filiales au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie et au Soudan du Sud.    

Lire aussi :

27/07/2020 – Kenya : Limuru Tea sera gérée par une nouvelle entité distincte du groupe Unilever



[ad_2]

Source link

Related Post